Ituri : le 2ème vice-président du Sénat réitère son appui à la mission de sensibilisation dépêchée par le Chef de l’Etat

0
531

Bunia, 29 août 2020 (ACP).-Le deuxième vice-président de a chambre haute du Parlement, le sénateur John Tibasima Mbongemu, a réitéré vendredi son appui à la mission de sensibilisation dépêchée en Ituri par le président de la République, chef de l’État Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo pour le retour de la paix, lors d’une conférence de presse animée dans sa résidence au terme de sa mission en Ituri.

Le sénateur John Tibasima a indiqué que cette mission diligentée à la discrétion personnelle du chef de l’État a pour objectif notamment de concourir au retour de la paix en Ituri aux côtés des autres approches entre autres ; militaires et judiciaires suivant le vœu du gouvernement de la République.

Selon cet élu des élus, la paix est un facteur clé pour la reprise de la vie normale à travers la province de l’Ituri qui consistera à la cessation de tueries, le retour de déplacés dans leurs milieux d’origine, la réouverture de tronçons routiers, la reprise des activités économiques comme l’agriculture, l’élevage, le commerce mais aussi les activités sociales dont les écoles, les hôpitaux, d’où a-t-il estimé, que cette mission de sensibilisation mérite le soutien de tout le monde.

John Tibasima a appelé le gouvernement de la République à restaurer la paix et la sécurité conformément à l’article 52 de la constitution sur l’ensemble du pays pour la neutralisation de forces négatives.

« Je m’adresse au gouvernement de continuer à travailler plus pour que justement demain nous ne puissions plus parler de tueries, de vols de bétails, de déplacements de populations parce que les tueries se poursuivent encore. Trop c’est trop arrêtons de tuer nos semblables, de détruire les bâtiments commun. l’État a le devoir d’assurer et de promouvoir la coexistence pacifique et harmonieuse de tous les groupes ethniques du pays », a-t-il lancé.

Toute fois il a salué une avancée par rapport à la situation sécuritaire en dépit de quelques cas de tueries enregistrés il y a peu dans la localité de Bambu située en territoire de Djugu.

Il a encouragé le gouvernement provincial dans certaines de ses actions de développement le cas des travaux de la modernisation de la voirie de Bunia et la réhabilitation de différents axes routiers.

Devant le drame humanitaire enregistré en territoire d’Irumu, Djugu et Mahagi John Tibasima a déclaré que cette question a été déjà soumis par le caucus de parlementaires de l’Ituri au gouvernement de la République à travers le ministère en charge des urgences humanitaires pour que les actions concrètes soient enclenchées en faveur de plus de 1.600.000 déplacés de guerre internes. ACP/CL/MPK