Menaces de boycott de l’Examen d’Etat par les inspecteurs de l’EPST/Sud-Kivu

0
647

Bukavu, 29 août 2020 (ACP).- Les inspecteurs de l’Enseignement primaire, secondaire et technique dans la province éducationnelle du Sud-Kivu ont décidé vendredi à Bukavu de boycotter toutes les activités relatives à la passation de l’Examen d’Etat après avoir constaté la revue à la baisse de frais de participation à cette épreuve officielle.

Dans leur déclaration rendue publique, près de cent vingt inspecteurs disent entamer un mouvement de grève afin de ne pas prendre part au chaos que va connaître la province lors de ces épreuves de suite de la revue à la baisse de frais de participation y relatifs, soit de 40 à 25 dollars américains par finaliste.

Ces inspecteurs estiment aussi que le secteur de l’enseignement est fort politisé actuellement et disent ne pas comprendre pourquoi ces frais sont réduits seulement au Sud-Kivu et non sur l’ensemble du pays.

Ils annoncent aussi la suspension de toute activité après l’Examen national de fin d’études primaires, ENAFEP, et parlent des frais de surveillance qui n’ont pas été donnés aux concernés.

Pour passer à une vitesse supérieure dans leur mouvement de grève, ils ont refusé vendredi de se rendre au bureau de l’ANR pour le retrait des malles des items à acheminer dans les territoires en prélude au début de l’EXETAT lundi 31 août. ACP/CL/MPK