Rapport assoupli  ITIE-RDC 2018-2020 : la feuille de route ajustée et le rapport de cadrage adopté

0
550

Kinshasa, 29 août 2020 (ACP).- Les membres du comité exécutif de l’Initiative pour la transparence des industries extractives (ITIE-RDC) ont adopté la feuille de route et le rapport de cadrage du secrétariat technique, mercredi dernier, lors de la 102ème réunion ordinaire dudit comité présidée par la vice-Première ministre Elysée Munembwe, dans la salle «Mulumba Lukoji» du Ministère du Plan.

Selon les explications du Coordonnateur national Jean-Jacques Kayembe à la plénière, le Comité Exécutif de l’ITIE-RDC, dans le cadre de la mise à jour de son Plan de travail triennal, a adopté sa Feuille de route des priorités à réaliser de juillet à décembre 2020.

C’est ainsi que concomitamment à cette adoption de la feuille de route et tenant compte des répercussions de la pandémie de la COVID-19 tant sur les industries extractives que sur les aspects fondamentaux de la mise en œuvre du processus ITIE en RDC, le Comité Exécutif, a donné mandat au Secrétariat Technique de produire un Rapport assoupli.

C’est dans ce cadre que le Comité Exécutif de l’ITIE-RDC, sur base des informations contenues dans le Rapport contextuel ITIE-RDC  2017-2018 et, au regard aux exigences à accomplir pour produire ledit rapport assoupli, a procédé à l’actualisation du cadrage 2018, 2019 et 1er Semestre 2020 en vue de circonscrire, dans le temps et dans l’espace, l’ensemble des informations à divulguer.

Ce rapport de cadrage vise à déterminer, avec précision, les données que doit contenir le Rapport assoupli ITIE–RDC 2018-2020 qui sera publié au plus tard le 31 décembre 2020.

Faisant le point de la situation sur les activités entreprises depuis la prise de ses fonctions en date du 05 août dernier, le coordonnateur Kayembe qui se sert de la feuille de route lui assignée par le Comité exécutif, a dit avoir entrepris plusieurs rencontres avec toutes les parties prenantes pour harmoniser sa vision du processus avec ces dernières.

La version ajustée de cette feuille de route adoptée séance tenante par la plénière après débat et délibération, a un montant total d’un million cent seize mille dollars américains et s’étend sur la période allant de juillet à décembre 2020.

Le comité exécutif a aussi décidé que l’exécution de cette feuille de route soit son apanage et que les partenaires financiers et techniques (PTF) ne se limitent qu’à l’accompagner financièrement.

Présentant la synthèse du rapport de la remise et reprise entre la coordination nationale et la coordination intérimaire, le Coordonnateur national de l’ITIE-RDC,  Ingénieur Jean-Jacques Kayembe Mufwankolo a fait remarquer que les états financiers qu’il a hérités de ses prédécesseurs n’étaient pas sanctionnés par un audit financier organisationnel.

Les membres de cet organe d’orientation et d’évaluation de la mise en œuvre se sont également engagés à faire un plaidoyer collectif auprès du gouvernement, de manière à garantir la ligne budgétaire de cette feuille de route.

Par ailleurs, le Comité exécutif a approuvé l’initiative de la coordination nationale pour que lui soit fourni chaque le 05 du mois, un rapport d’activités pour évaluation. Dans le divers, les membres du Comité exécutif se sont appesantis sur la représentation de la RDC au Conseil d’administration de l’ITIE international. ACP/CL/MPK