Sud-Kivu : la NDSCI/Bagira dresse un tableau sombre de l’insécurité dans l’entité

0
1163

Bukavu, 29 août 2020 (ACP).- La Nouvelle Dynamique de la Société Civile, NDSCI/Bagira vient de dresser un tableau sécuritaire sombre dans cette entité pour le mois d’août 2020.

Cette structure présente trois corps ramassés sans vie, deux personnes tuées par balles, attaques armées contre sept maisons, trois armes à feu retrouvées à Bagira, le tout pour ce seul mois d’août.

La NDSCI pense que l’insécurité se taille de plus en plus place à Bagira et invite les responsables de sécurité en province, à Bukavu et Bagira à bien jouer leur rôle.

Notre source souhaite voir l’organisation des patrouilles mixtes PNC-FARDC à l’intérieur des avenues, l’organisation des bouclages, la fermeture de toutes les maisons de fabrication, de vente et d’achat des boissons fortement alcoolisées et du chanvre ainsi que la bonne collaboration entre les éléments de l’ordre et la population.

Indignation de la NDSCI contre les agissements du mouvement “Pomba solution”

Par ailleurs, la Nouvelle Dynamique de la Société Civile, NDSCI-Chunvi Ya Congo- s’insurge contre les agissements du mouvement citoyen dit « Pomba Solution» dans la ville de Bukavu et ses périphéries.

Dans un entretien avec l’ACP ce samedi, le président provincial de la NDSCI, Nicolas Lubala, parle de ce mouvement qui se distingue tristement par des actes de violation des droits humains.

D’après lui, samedi dernier un citoyen répondant au nom de Gloire Murigisi a été torturé, copieusement tabassé et ravi de ses outils aratoires par les membres de Pomba Solution.  Et que c’est la NDSCI qui accompagne la victime en justice pour obtenir réparation.

Nicolas Lubala rappelle que la RDC est un Etat de droit et aucune personne ou organisation ne doit se substituer à l’armée, à la police ou à l’ANR par des arrestations, interrogatoires et moins encore par des coups et blessures volontaires.

De son côté, le mouvement Pomba Solution par le truchement d’un de ses membres, Jackson Fikiri, regrette de voir que son mouvement en lieu et place des éloges pour le travail bien fait, reçoit des menaces.

Il fait savoir que Pomba Solution est non violent et pacifique avant de dire que ses membres étaient victimes samedi dernier d’une justice populaire par monsieur Gloire Murigisi et ses alliés.

Jackson Kasindi demande à la NDSCI de toujours se référer à Pomba Solution pour avoir une bonne information concernant Pomba Solution. ACP/CL/MPK