Sud-Kivu : la société civile sous-noyau de Burhinyi plaide pour la séparation des cellules des détenus

0
424

Bukavu, 29 août 2020 (ACP).- La société civile sous-noyau de Burhinyi en chefferie de Burhinyi dans le territoire de Mwenga plaide pour l’aménagement d’un cachot propre aux femmes dans cette partie de la province du Sud-Kivu.

Madame Riziki Cizungu, secrétaire de la société civile sous-noyau de Burhinyi a dit que les hommes et les femmes sont incarcérés dans une même cellule après arrestation par des agents de l’ordre.

Cette situation occasionne souvent des violations des droits humains lorsqu’ils sont ensemble surtout chez les femmes.

Elle a évoqué le cas de viol d’une femme par un détenu étant donné qu’ils partageaient la même cellule.

Riziki Cizungu estime que la séparation des cellules pour les hommes et les femmes éviterait de telles situations mais aussi de la propagation des maladies infectieuses.

La chefferie de Burhinyi est située à plus de 60 Km dans la partie Ouest de la ville de Bukavu. ACP/CL/MPK