Plaidoyer de l’Alliance pour  l’universalité des droits fondamentaux  à l’indépendance intégrale de la magistrature

0
240

Kinshasa, 30 août 2020 (ACP).- Le président  de l’ONG  des droits de l’homme dénommée «Alliance pour l’universalité des droits fondamentaux(AUDF)», Henri   Wembolowa, a   plaidé  pendant le week-end, au terme de la réunion hebdomadaire des membres du comité directeur de  son organisation humanitaire dans la commune de la Gombe, pour l’intégralité de la mise en œuvre de l’indépendance  de l’appareil judiciaire lors des traitements des différents  dossiers.

Les membres de cette structure associative ont recommandé une forte rigueur dans l’analyse,  le traitement et le verdict des dossiers judiciaires relatifs à la lutte contre la corruption et les détournements des deniers publics, a-t-il rapporté.

M. Wembolowa a toutefois regretté, le non mise à la disposition de la psychologie des nombreux cas pathologiques dans des conflits tel que les successions, la maltraitance des veuves et des orphelins et les violences charnelles faites à l’endroit de la femme considérées en justice transitionnelle comme de crimes contre l’humanité. ACP/CL/Fmb