Près des 100 courtiers des communes de N’Sele et Maluku en session de mise à niveau

0
952

Kinshasa, 30 août 2020 (ACP).- Près de cent courtiers immobiliers  des communes de N’Sele et  Makulu ont participé, du vendredi au samedi, à la 9ème session de formation de l’Association des courtiers immobiliers du Congo ( ACIV K/ RDC) sur la problématique liée à l’exercice de leur profession, a rapporté à l’ACP Mustafa Tshalala  Mafuta, président de cette structure.

Cette session de formation qui s’est tenue dans l’enceinte de la maison communale de N’Sele, avait pour  objectif,  d’échanger des informations sur la problématique de la profession des courtiers immobiliers et des baux à loyer.

La finalité selon Mustafa Tshalala, est d’éviter toute cacophonie dans le secteur de l’immobilier  ainsi que des contentieux dans les cours et tribunaux notamment, les conflits opposant locataire et bailleur, vendeur et acheteur  des parcelles.  « Cette formation  leur permettra  à connaître leurs devoirs et devoirs en cas de besoin », a-t-il poursuivi.

Mustafa Tshamala a fait savoir  que  leur profession est envahie par des moutons noirs qui s’improvisent courtiers ça et là, et que l’État congolais n’arrive plus a démanteler. Plusieurs  autres thématiques y ont été abordées par les différents intervenants, notamment l’éthique et déontologie des courtiers immobiliers.

Me. Freddy Kabeya, avocat au barreau de Kinshasa/ Limeté qui a expliqué les avantages de la loi relative aux baux à loyer, a invité les participants à connaitre et à maîtriser cette loi pour s’informer et se former, mais aussi pour connaître leurs obligations et devoirs en cas de besoin.

Quelques recommandations ont été reformulées à  la clôture de cette activité, notamment, la matérialisation d’une politique rationnelle des baux à loyer et la construction des logements sociaux au bénéfice de la population, à l’instar de l’ONL de triste mémoire, la mise en place d’un conseil de suivi de la loi sur les baux  à loyer non professionnel et les arrêtés  ministériels numéro 015 du 17 août 2017 et 016 du 10/08/2017 portant mis en place  de la loi sur les baux à loyer, ainsi que la reconnaissance par l’État d’un ordre national des courtiers immobiliers envisagé par l’ACIVK pour la protection du public et la sécurité de la transaction immobilière.

La session de formation a été sectionnée par la remise des brevets aux participants. Auparavant, Mustafa Tshalala avait remis un brevet d’honneur au bourgmestre de la N’sele, Augustin Nkama, pour l’attention qu’il ne cesse d’accorder aux actions des courtiers immobiliers. ACP/CL/Fmb