22.200  élèves finalistes du secondaire passent l’épreuve de dissertation au Kasaï-Oriental

0
942

Mbuji-Mayi, 31 août 2020 (ACP).- 22.200 élèves finalistes de l’Enseignement secondaire des provinces éducationnelles du Kasaï-Oriental I et II dont 7.072 filles sur les 22.480 inscrits,  passent leurs épreuves préliminaires de dissertation, oral de français et de la pratique professionnelle dans 71 centres de passation de la ville de Mbuji-Mayi et de cinq territoires.

Le cout d’envoi de ces épreuves comptant pour la série hors session de l’examen d’Etat, édition 2019-2020, a été donné  lundi au collège Saint- Léon dans la commune de Bipemba, par le gouverneur de province Jean Maweja Muteba.

Il a remercié le Président de la République et Chef de l’Etat Félix Antoine Tshisekedi pour l’organisation de ces épreuves après la levée de l’état d’urgence sanitaire consécutive à la pandémie de la COVID-19, tout en souhaitant voir les finalistes de son ressort réalisés de bons résultats.

Le gouverneur a également profité de cette occasion pour transmettre aux élèves le message d’encouragement du Chef de l’Etat qui veut voir ces derniers excellés dans leurs études en vue du développement et de l’épanouissement de la RDC.                    

A cette occasion, l’inspecteur principal provincial de l’EPST du Kasaï-Oriental Richard Ngola Mambingo a exhorté les élèves à travailler dans la sérénité en vue d’espérer une réussite.

Par contre, le directeur provincial de l’EPST  au Kasaï-Oriental Jean Alidor Kayembe Tshimanga a  , pour sa part, salué la gratuité de l’enseignement de base en RDC, réforme mise en œuvre par le Président de la RDC pour favoriser la scolarisation de tous les enfants congolais, initiative appuyée en province par le gouverneur Jean Maweja qui a réduit les frais de participation à l’EXETAT.

Pour cette première journée  consacrée à la dissertation, le chef de l’exécutif provincial a visité quelques centres parmi lesquels le complexe scolaire Mbanga Tuzinde, le collège Mudiba, EP Maman Yemo et Euréka IV où il s’est  rendu compte de l’effectivité de ces épreuves dont la durée est de 6 jours, et qui se déroulent dans le respect des mesures barrières sanitaires. ACP/MWAMBA/BANZA