Lomami: 3246 élèves finalistes du secondaire participent aux épreuves d’Etat à Mwene Ditu 

0
436

Mwene Ditu, 31 août 2020 (ACP).- Les épreuves hors session de l’examen d’État édition 2020, ont débuté  lundi 31 août dans la ville de Mwene Ditu, en province éducationnelle de l’EPST/ Lomami II, avec une participation totale de 3246 finalistes du secondaire parmi lesquels 1118 filles répartis dans 12 centres.

La cérémonie de lancement avec l’épreuve de dissertation, a eu lieu sous l’égide du maire ad intérim, Joseph Koman Tshikuny, en présence des autorités politico-administratives et celles du secteur de l’éducation.

A cette occasion, le maire ad intérim a invité les candidats finalistes à la sérénité et à la confiance en soi durant les épreuves pour couronner les 6 ans ou plus passés sur le banc de l’école secondaire. Il les a aussi exhortés à éviter des antivaleurs décriées dans le passé en pareille circonstance, à savoir la corruption, la tricherie et la collaboration, en insistant sur le fait que la RDC a besoin des têtes bien faites pour sa gestion.

L’inspecteur Kalombo-Lusembe chargé des missions de l’inspection  Principale Provinciale dans la province éducationnelle de l’EPST Lomami 1, a dit toute sa joie de voir cette évaluation avoir lieu après près de 5 mois de confinement dû  à la COVID- 19. Cette série hors session sera aussi marquée par l’oral de français et la pratique professionnelle.

Tshopo : 26783  finalistes du secondaire passent les épreuves hors session

26.783 élèves des classes terminales du secondaire de la province de la Tshopo, ont commencé les épreuves hors session de l’examen d’État  dont le coup d’envoi a été donné   par le  gouverneur de province, Louis Mari Wale Lufungula.

A  cette occasion, l’inspecteur principale Provincial (IPP) de l’EPST, Marcel Lonji Mutachi, a fourni la suite du programme de ces  épreuves. Selon lui, les candidats des options techniques vont passer les épreuves traditionnelles mardi selon les options techniques  avec  l’avantage de permettre aux correcteurs manuels d’apprêter les résultats avant le début de la session ordinaire, pour aider l’inspection générale de l’EPST à  proclamer les lauréats de ces options  au  même moment que les candidats des options de l’enseignement général et normal.

Le 2 et 3 septembre prochain, les candidats des options techniques vont affronter l’orale de français. Pour ceux de la pédagogie générale et du social, cette épreuve va consister à défendre le rapport de stage.

les dates 7 au 10 septembre, sont consacrées à la session ordinaire de l’examen d’état. Les épreuves hors session comptent pour 15 % des points et la session ordinaire  pour 85% a précisé l’IPP Marcel Lonji Mutachi.

Sud-Kivu : 35.806 candidats inscrits

35.806 Candidats participent depuis ce matin à la dissertation française dans la province éducationnelle du Sud-Kivu16 dont 469  filles et 19.337 garçons.

Selon L’inspecteur principal provincial du Sud-Kivu 1, Bernard Tembo Kevandi, parmi ces candidats  sont répartis dans 94 centres dont 38 dans la ville de Bukavu. La même source ajoute que pour la journée de ce lundi les élevés du cycle long ont  passé la dissertation française alors que ceux  du cycle court affrontent la rédaction française.

Pour les journées de mardi à samedi, il est prévu l’épreuve traditionnelle pour la section technique et l’épreuve orale de française ainsi que la pratique professionnelle pour les humanités générales.

Lors du lancement officiel de ces épreuves, la ministre de l’Education au Sud-Kivu, Géneviève Mizumbi Namutondo, a souhaité une bonne chance aux finalistes avant de les rassurer que la province du Sud-Kivu continuera à occuper sa place d’honneur en RDC.

En cette période  de la COVID-19, la ministre a rappelé aux finalistes le respect de mesures barrières afin d’éviter au maximum que les salles d’Examen ne deviennent des lieux de contamination.

Dans le territoire de KALEHE, la cérémonie de lancement officiel de L’EXETAT a été présidée par l’administrateur du territoire, Dédé Mwamba. La Province éducationnelle du Sud-Kivu 1 est composée de la ville de Bukavu ainsi que des territoires de Kabare, Idjwi, Kabare et Walungu.

Kasaï-Oriental : 22.200 élèves finalistes du secondaire passent l’épreuve de dissertation

22.200 élèves finalistes de l’Enseignement secondaire des provinces éducationnelles du Kasaï-Oriental I et II dont 7.072 filles sur les 22.480 inscrits,  ont  passé leurs épreuves préliminaires de dissertation, de français oral et de la pratique professionnelle dans 71 centres  de la ville de Mbuji-Mayi et de cinq territoires.

Le cout d’envoi de ces épreuves comptant pour la série hors session de l’examen d’Etat (EXATAT) édition 2019-2020, a été donné ce lundi au collège Saint- Léon dans la commune de Bipemba, par le gouverneur de province Jean Maweja Muteba.

Il a remercié le Président de la République et Chef de l’Etat Félix-Antoine Tshisekedi pour l’organisation de ces épreuves après la levée de l’état d’urgence sanitaire consécutive à la pandémie de la COVID-19, tout en souhaitant voir les finalistes de son ressort réalisés de bons résultats.

Le gouverneur a également profité de cette occasion pour transmettre aux élèves le message d’encouragement du Chef de l’Etat qui veut voir ces derniers excellés dans leurs études en vue du développement et de l’épanouissement de la RDC.

A cette occasion, l’inspecteur principal provincial de l’EPST du Kasaï-Oriental, Richard Ngola Mambingo, a exhorté les élèves à travailler dans la sérénité en vue d’espérer une réussite.  De son coté, le directeur provincial de l’EPST  au Kasaï-Oriental, Jean Alidor Kayembe Tshimanga, a lui salué la gratuité de l’enseignement de base en RDC, réforme mise en œuvre par le Président de la RDC pour favoriser la scolarisation de tous les enfants congolais, initiative appuyée en province par le gouverneur Jean Maweja qui a réduit les frais de participation à l’EXETAT. ACP/Fng/May