Revue de presse du lundi, 31 août 2020

0
1025

Entretien du Chef de l’Etat avec certains gouverneurs de province et pages noires

La majorité de journaux parus lundi, 31 août 2020 à Kinshasa, tablent sur l’entretien entre le Chef de l’Etat, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo et les gouverneurs de province de l’Ituri, du Sud-Kivu et du Nord-Kivu, ainsi qu’à une série de pages noires  connu par le pays le week-end.

Agence congolaise de presse (ACP)  écrit dans ses colonnes que le Président de la République, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo, a reçu en audience tour à tour, samedi dans la soirée, en son cabinet de travail de la Cité de l’Union africaine, les délégations des gouverneurs de province de l’Ituri, du Nord-Kivu et du Sud-Kivu ainsi que celle du caucus des députés nationaux élus de la ville de Kinshasa. La presse officielle indique que Jean Bamanisa Saidi, gouverneur de la province de l’Ituri, qui  a pris la parole aux noms de ses collègues, Carly Nzanzu Kasivita du Nord-Kivu et Théo Ngwabije Kasi du Sud-Kivu, a déclaré à la presse, au sortir de l’audience, qu’ils ont été invités à Kinshasa par le vice-Premier ministre, ministre de l’Intérieur, sécurité et affaires coutumières, Gilbert Kankonde, pour examiner les questions se rapportant notamment au désarmement, à la démobilisation et à la réinsertion communautaire (DDR-C), étant donné que les questions qui se posent avec acuité dans l’Est du pays sont d’ordre sécuritaire.

ACP poursuit que le Chef de l’État a ensuite reçu en audience la délégation  du caucus des députés nationaux élus de la ville-province de Kinshasa, conduite par Godard Motemona, venue lui présenter un certain nombre de problèmes qui se posent dans la ville de Kinshasa, parmi lesquels l’insécurité, l’eau, l’électricité et les routes des dessertes agricoles. Selon Godard Motemona, ils ont également passé en revue avec le Chef de l’État des questions liées à l’emploi des jeunes, au financement de la classe moyenne à travers le micro-crédit etc. «C’était une bonne et fructueuse rencontre entre Kinois», a-t-il conclu.

Quand à la page noire, « Le chef de l’Etat rend les derniers hommages à l’avocat Sylvain Kabuya », titre, par ailleurs, le média public. Le Président de la République Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo a rendu samedi, à l’esplanade du Palais de Justice à Gombe, les derniers hommages à Me. Sylvain Kabuya Mulamba Ditanta, avocat au barreau de Kinshasa, décédé le 19 août 2020 de suite d’une maladie.

Dans la même suite, « Derniers hommages de l’A CP à son DGA Sébastien Luzanga ». Les cadres et agents de l’Agence Congolaise de Presse ont rendu samedi, les derniers hommages à leur Directeur général adjoint Sébastien Luzanga Shamandevu, décédé le 16 août 2020, des suites d’une maladie, sous la conduite du Directeur général Lambert Kaboyi qu’entourait Mme le PCA, Nicole  Dimbambu, au cours d’une émouvante cérémonie qui s’est déroulée au funérarium de la clinique kinoise, écrit l’agence de presse officielle.

« Texas Mwimba, le catcheur invaincu en 652 combats a succombé hier à 53 ans », titre, de son côté, Forum des As, faisant savoir que le célèbre catcheur congolais Texas Mwimba est décédé dimanche 30 août à l’âge de 53 ans des suites d’un malaise. Celui qui a révolutionné le catch au pays s’en va, plonge le monde sportif dans le deuil et laisse une veuve et deux enfants, commente le journal, précisant que le vaillant champion invaincu en 652 combats a perdu le combat le plus important de sa carrière, celui face à la maladie.

Le journal de la 11ème rue Limete note dans ses pages que le Président congolais, Félix Tshisekedi, Jeanine Mabunda, Willy Bakonga l’ambassadeur américain en RDC, Hammer ont déploré l’assassinat des élèves finalistes du primaire à Masisi dans la province du Nord-Kivu.

Sur le même sujet, le quotidien note que des élèves finalistes ont perdu la vie le jeudi 27 août dans le territoire de Masisi, au Nord-Kivu, suite à un accrochage entre les forces de l’ordre et un groupe armé à proximité d’un centre d’examen.  » L’UNICEF présente ses condoléances aux familles des enfants et condamne avec la plus grande fermeté cette attaque près d’un centre d’examen « , a déclaré Katya Marino, Représentante Adjointe de l’UNICEF en RDC.  » Toutes les parties au conflit doivent protéger les écoles et assurer la sécurité des enfants conformément au droit international », note Forum des As citant le communiqué de presse de cette organisation.

Sur le plan éducationnel, le quotidien écrit que plus de 800.000 finalistes des humanités affrontent la dissertation à partir de ce lundi, indiquant qu’à Kinshasa, le nombre de candidats attendus se chiffre à 153 mille, selon le ministre provincial de l’Enseignement primaire, secondaire et technique.