Un effectif de 13.900 candidats attendus  aux Exétat 2020 dans la province éducationnelle du Kwango1

0
509

Kenge, 31 août 2020 (ACP).- L’Inspecteur principal provincial (IPP) de l’EPST/Kwango 1 et organisateur technique des évaluations, Justin Dieudonné Nsimba Vuvu, a annoncé, lundi à Kenge au cours d’une cérémonie officielle de lancement de la session spéciale de l’Exétat 2020 par le gouverneur de province Léopold Kangulumba Kakoma Kisesele, qu’un effectif de 13.900 candidats sont attendus  dont 13.895 du cycle long et 5 du cycle court.

Ce responsable technique de l’EPST Kwango 1  a donné quelques notes techniques relatives à l’organisation de ces épreuves qui se dérouleront pendant 10 jours notamment 6 jours pour la hors-session, soit du lundi 31 août au samedi 05 septembre et 4 jours pour la session ordinaire du lundi 07 au jeudi 10 septembre 2020.

Pour l’IPP  J.D. Nsimba,   tous les finalistes du cycle-court sont des garçons, tandis que ceux du cycle long sont composés de  8.825 garçons et 5.070 filles pour cette édition de la province éducationnelle du Kwango 1 qui a organisé 61 centres d’examen dont 5 dans le centre-ville de Kenge.

En comparaison aux inscrits de la session 2019, a-t- fait savoir, il est observé un accroissement de 18% dans l’ensemble, cependant les filles ont connu une faible augmentation de 0,9% par rapport à leur enrôlement à la session passée, ajoutant que Kwango 1 organise15 options pour le cycle long et une pour le cycle-court  de menuiserie-ébénisterie qui se trouve au centre de Makaya dans la sous-division de Ganaketi.

Le représentant du ministre national de l’EPST, l’inspecteur général adjoint, Alphonse Kabutakapua Kabanza, a  transmis aux finalistes de la province du Kwango les encouragements du ministre de tutelle, les appelant à extérioriser, par cette épreuve certificative, toute la matière apprise afin de mériter un diplôme digne d’être défendu au niveau supérieur ou professionnel.

Le gouverneur a articulé son adresse sur  la concentration pendant cette session afin que se réalise son ardent souhait d’enregistrer le lauréat de la République au Kwango, indiquant que la dissertation, qui n’est que la synthèse du cours de français, ouvre aux finalistes la voie  du succès. Une candidate à cette épreuve et élève de la sixième bio-chimie du collège St Jean-Bosco de Kenge, Jemima Mutatshi, a, au nom de ses collègues finalistes, remercié Dieu et  les autorités  tant nationales que  provinciales qui ont tenu à ce que cette année scolaire ne soit pas blanche.

Avant la visite d’encouragement  aux centres Ntetemo et Kimbadinga, le Directeur de la province éducationnelle du Kwango 1,  Jean Gbangbwa, a remercié les parents qui ont encadré leurs enfants pendant le confinement. ACP/Fng/May