Ituri : le coordonnateur  de OCHA se félicite de l’amélioration progressive  de la situation sécuritaire » à Mahagi

0
493

 Bunia, 01 Sept.2020(ACP).-Le coordonnateur a.i de OCHA en République démocratique du Congo(RDC), Diego Zorilla, s’est félicité lundi d’une « relative amélioration de la situation sécuritaire » dans le territoire de Mahagi  en proie  à l’activisme incursions des assaillants de la CODECO.

Diego Zorilla, qui s’exprimait au terme d’une mission de travail de cinq(5) jours en Ituri précisément dans les localités de Fataki et Droro en territoire de Djugu, a estimé que cette amélioration de la situation  sécuritaire dans cette entité frontalière à l’Ouganda permet le retour de déplacés dans leurs villages d’origine, avant de souligner que  ses deux (2) missions en Ituri dans un espace de trois(3) mois se justifie par le souci de  comprendre la dynamique autour  de déplacements et les besoins humanitaires  dans les camps de déplacés  de  la ville de Bunia et  dans les sites de Fataki et de Drodro.

« Je trouve qu’il y a encore énormément de besoins auxquelles on  n’arrive pas à donner pleinement réponse malgré les efforts de la communauté humanitaire dans ce sens. » a reconnu Diego Zorilla qui  a affirmé que les 5.000.000 de dollars américains débloqués par certains pays donateurs en faveur de déplacés sont insuffisants pour faire face aux besoins les plus pressants des déplacés.

Il a aussi  précisé que cette deuxième mission était  exclusivement réservée au territoire de Djugu qui constitue à ce jour l’épicentre de la crise sécuritaire et humanitaire. Lors de  son  premier voyage il n’a visité  que  le territoire de Mahagi en raison de la situation sécuritaire préoccupante  à Djugu.

La province de l’Ituri compte plus de 1.600.000 déplacés de guerre  installés  sur  près de 80 sites, renseigne-t-on.ACP/Fng/GGK