Lancement des travaux de construction du marché Matadi Kibala

0
427

Kinshasa, 2 sept 2020 (ACP).- Le gouverneur de la ville de Kinshasa Gentiny Ngobila Mbaka a procédé, mardi, à la pose de la première pierre marquant le début des travaux de construction d’un marché moderne à Matadi-Kibala dans la commune de Mont Ngafula.

Le bourgmestre de cette municipalité, a dans son mot de bienvenue, remercié le gouverneur Ngobila pour son implication dans la matérialisation de ce projet. «Ce marché qui va répondre aux standards internationaux, sera une valeur ajoutée pour ses administrés», a-t-il souligné, avant de solliciter de l’autorité urbaine, la construction de deux autres marchés pour couvrir l’ensemble de sa juridiction.

Pour sa part, le coordonnateur du projet d’appui aux pôles d’approvisionnement de Kinshasa (PAPAKIN), a exprimé sa gratitude au Chef de l’Etat, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo qui ne ménage aucun effort pour que le social des Congolais soit assuré, ainsi qu’au gouverneur de la ville, Gentiny Ngobila, pour avoir contribué à l’aboutissement de ce projet qui va gratifier la partie Ouest de Kinshasa d’un marché moderne et digne de ce nom.

Ainsi, les produits vivriers venant du Kongo central, du Kwilu  et d’autres points environnants la capitale pourront atterrir dans ce marché dont l’environnement se veut sain. Ce marché va desservir 1.300 vendeurs qui, à l’heure actuelle, sont exposés aux intempéries, à l’insalubrité et aux accidents de circulation à cause de la proximité de leur marché de la route nationale numéro 1.

Ce marché aura des étalages, deux galeries marchandes, des entrepôts, des chambres froides, des échoppes modernes notamment pour la vente des légumes bio, un bâtiment administratif, des blocs sanitaires, des points d’eau,  un parking et différents aménagements dont le coût total des travaux s’élève à 5.044.631 USD qui seront réalisés par les entreprises Sokerico, Dematco et SBM trading pour une durée de six mois avec un moratoire de deux mois.

Par ces travaux, PAPAKIN entend contribuer de manière durable à l’amélioration de la sécurité alimentaire et des revenus des paysans producteurs.

Quant au financement,  il provient du fonds international pour le développement de l’agriculture (FIDA).

Cette cérémonie a eu lieu devant le président  de l’Assemblée provinciale, le vice gouverneur de la ville de Kinshasa, des députés provinciaux, des ministres provinciaux, le conseiller du Chef de l’Etat en charge de l’agriculture, le représentant du ministre de l’Agriculture,  des vendeurs et d’une foule immense venue s’assurer de la réalité de ce projet. ACP/Awa