1.894  naissances enregistrées en premier semestre 2020 dans la commune de Lemba

0
506

Kinshasa, 02 Septembre 2020 (ACP).- Mille huit cent nonante quatre (1.894), naissances ont été enregistrées au premier semestre 2020, contre mille neuf cent trente-six (1.936) en cette même période de l’année 2019, a indiqué, mardi, le préposé à l’état-civil de la commune de Lemba, Sylvain Kinana Mayala, au cours d’un entretien avec l’ACP.

Il a fait savoir que sur les 1.894 naissances enregistrées dans le délai, il y a 987 garçons et 907 filles, ajoutant que 310 enfants ont reçu leurs actes de naissance par procuration, dont 175 garçons et 135 filles et 1.507 actes obtenus par jugement supplétif dont 496 hommes, 500 femmes, 261 garçons et 250 filles au premier semestre 2020.

En ce qui concerne le mariage, 227 liens ont été légalisés au premier semestre 2020, aucun cas de divorce, 101 cas de décès dont 51 hommes, 27 femmes, 12 garçons et 11 filles, a-t-il souligné.

Il a, par contre, signalé que sur 1.936 naissances répertoriées dans le délai en 2019, il y a eu 1.014 garçons et 922 filles, 435 actes de naissance remis par procuration dont 201 garçons et 234 filles ainsi que 2.113 actes obtenus par jugement supplétif dont 671 hommes, 613 femmes, 409 garçons et 420 filles.

S’agissant des cas de mariage, 393 unions ont été légalisées, 0 cas de divorce ainsi que 109 cas de décès notifiés, à savoir : 45 hommes, 26 femmes, 23 garçons et 15 filles, pour la même période 2019.

Pour M. Kinana, cette diminution de cas des enfants enregistrés au premier semestre 2020 par rapport à l’année précédente est due à plusieurs difficultés rencontrées par sa juridiction pour recueillir  les données statistiques, particulièrement pendant le confinement lié à la crise sanitaire de Covid-19.

Il a souligné que grâce aux stratégies instaurées par son administration à travers les différentes maternités, la commune de Lemba a pu récolter ces données dans le délai.

Le préposé à l’état-civil a sollicité un accompagnement de l’exécutif provincial pour la mise en œuvre d’une vaste campagne relative à l’importance des actes de naissance, de décès et de mariage dans le délai.

Il a également ajouté que l’autorité urbaine  a doté les services d’état-civil de Kinshasa en général, et de Lemba en particulier, des supports informatiques pour mieux archiver les données et éviter le dédoublement des actes enregistrés. ACP/ODM/KJI