Haut-Uélé : précision du gouvernement sur l’attaque d’un dortoir des élèves finalistes de l’EPST à Isiro

0
787

Isiro, 02 sept. 2020(ACP).- Le ministre provincial en charge de l’Enseignement primaire, secondaire et techniques (EPST) de la province du Haut-Uélé a, à travers un communiqué officiel, fixé l’opinion sur l’attaque d’un dortoir des candidats aux épreuves de hors-session de l’Examen d’Etat, venus du territoire de Rungu.

Le communiqué précise que dans la nuit du dimanche 30 août dernier vers minuit, les élèves finalistes ont été visités par des inconnus qui ont emporté des téléphones, de l’argent et d’autres biens de valeur. Une élève a déclaré avoir été violée lors de cette opération.

Alerté par les organisations de la société civile, spécialisée dans la lutte contre la violence sexuelles, le gouvernement provincial a instruit la police de protection de l’enfance et de lutte contre les violences sexuelles ainsi que la mairie d’Isiro, de se saisir de la situation.

Par ailleurs, le même document renseigne qu’aussitôt prise en charge psychologiquement, médicalement, socialement et juridiquement, la victime à participer aux épreuves de l’Examen d’Etat.

De ce fait, le gouvernement provincial a condamné cet acte de barbarie et rassure l’opinion que toutes les batteries sont mises en marche pour retrouver les auteurs dudit acte, pour que justice soit faite. ACP/zng/KJI/CKM/JLL