Satisfecit du soutien de la Suisse aux jeunes entrepreneurs congolais

0
387

Kinshasa, 02 septembre 2020 (ACP)-Le Coordonnateur du centre d’innovation et de création des entreprises pour les jeunes à Kinshasa (KIC), Dr Richard Mukundji a salué, mercredi,  le soutien de la Confédération helvétique aux jeunes entrepreneurs congolais pour qu’ils deviennent des créateurs d’emplois et apportent leur contribution au développement de la RDC dans les secteurs porteurs de l’économie congolaise.

Dr Richard Mukundji qui l’a indiqué au cours d’un entretien avec l’ACP, a noté que cette initiative s’inscrit dans le cadre de la redynamisation de la diplomatie commerciale entre la RDC et la Suisse et vise à permettre l’identification, l’incubation et la maturation des idées innovantes en vue de promouvoir l’innovation en RDC.

Tout en indiquant que la Suisse a joint ses efforts aux actions entreprises par le gouvernement congolais dans la valorisation de l’entrepreneuriat des jeunes, Dr Richard Mukundji a souligné que le KIC a obtenu le financement de l’ambassade Suisse à Kinshasa pour sa mise en œuvre.

Pour le coordonnateur de KIC, le projet en cours  est le fruit de différentes initiatives de la Chambre de commerce et d’industrie Suisse-RDC dans les secteurs universitaire et entrepreneurial. Il reste un canalisateur d’idées inspiré des expériences helvétiques de mise en commun des milieux académiques et patronaux.

L’implémentation d’un centre d’innovation et de création des entreprises pour les jeunes à Kinshasa (KIC), a-t-il rappelé,  a été rendu effectif par la signature conjointe le 25 février 2020 de l’accord de collaboration, entre l’ambassadeur de la Suisse en RDC, Roger Denzer, et le président de la Chambre de commerce et d’Industrie Suisse-RDC (CCSC), Emile Luhahi.

En dépit de la pandémie de COVID-19, les principales activités du projet KIC ont connu un début d’exécution effective au premier trimestre 2020 et ce, grâce aux réseaux sociaux et aux courriels. Après six mois d’un travail acharné, le projet KIC entre dans sa deuxième phase qui coïncide avec la prise de service de Daniel Freihofer en qualité de Chef de mission adjoint de l’ambassade de Suisse en RDC.

C’est dans ce cadre, a-t-il estimé, que la CCSC apporte sa contribution à la création d’entreprises en commençant par les  universités tant à Kinshasa que dans l’ensemble de la RDC.

Il a, par ailleurs, expliqué que c’est une démarche encourageante pour favoriser une réorientation des cursus académiques des thématiques plus innovantes, en vue de  permettre aux institutions universitaires congolaises de devenir également des incubateurs pour entrepreneurs.

Le KIC est un projet intégré qui vient renforcer la coopération scientifique existante entre l’Université de Genève (UNIGE) et l’Université de Kinshasa (UNIKIN) en vue d’encourager les échanges des expertises et le transfert de technologie entre l’UNIGE et les institutions académiques congolaises.

Grace à ce projet, des entités économiques et universitaires vont apporter leur appui spécifique au premier contingent de 16 jeunes congolais sélectionnés pour devenir des créateurs d’emplois à travers divers modules et sous-modules de formation, notamment l’acquisition des compétences entrepreneuriales, les exigences pour entreprendre et la pratique entrepreneuriale.

Le Projet KIC vise également à créer des synergies de compétences et des opportunités de rencontre au bénéficie de l’économie en vue de contribuer à l’émergence d’une culture entrepreneuriale en RDC, par la mise en place des modules de renforcement des capacités pour l’accompagnement des jeunes entrepreneurs.  ACP/ZNG/KJI