Clôture de l’atelier de formation des aviseurs  anti-corruption à Boma

0
540

Boma, 03 septembre 2020 (ACP).- L’atelier de formation des annonceurs ou aviseurs contre la corruption, organisé depuis le 27 août dernier à Boma à l’intention des membres de la société civile locale, a été clôturé samedi par la maire la ville Marie-Josée Niongo Nsuami, en présence de M. Sam Bakasende wa Kasende, coordinateur national de la Coalition des ONG congolaises de lutte contre la corruption (COCOLUCO), structure organisatrice de cette formation.

Lors de ces assises de 3 jours axées  sur le thème principal « apport des aviseurs dans la mobilisation des recettes de l’État », plusieurs intervenants ont abordé divers sujets relatifs au fonctionnement normal des régies financières en RDC, les mécanismes de détection des mafieux et la procédure de dénonciation et de récupération des recettes de l’État.

Ce séminaire entendait doter les aviseurs des éléments pouvant leur permettre de combattre le détournement de deniers publics, la corruption, la concussion et l’abus d’autorité, fléaux qui, a relevé M. Sam Bakasende, font manquer à l’Etat les moyens de sa politique.

La mission pour COCOLUCO, en formant les aviseurs et lanceurs d’alerte contre la corruption à travers le pays est de faire la promotion de la justice congolaise, la redynamisation les services de l’État, le renforcement des capacités de différents acteurs impliqués dans le processus du changement de mentalité, la conscientisation des responsables à assumer convenablement leur rôle et la restauration de la confiance de la population et les services de l’État, a-t-il ajouté.

La maire de Boma a remercié les organisateurs pour avoir honoré son entité par la tenue de cet atelier qui, selon elle, marque l’avènement d’une nouvelle ère en RDC. Elle a demandé aux participants de mettre en pratique les leçons apprises lors de cette formation, car, a-t-elle insisté, chacun a le devoir d’apporter le changement.

La remise symbolique des brevets par le maire de Boma, suivi du dépôt des gerbes de fleurs au monument du premier Président de la RDC, Joseph Kasa-Vubu, considéré comme un modèle de la probité et de la bonne gouvernance, ont sanctionné la fin de cet atelier de formation.

Installation des membres de la  coordination provinciale de COCOLUCO

 Le coordonnateur délégué national de la Coalition des ONG congolaises de la lutte contre la corruption (COCOLUCO), Sam Bakasende a procédé dimanche à l’installation des membres de la coordination provinciale de cette structure de la société civile qui va exercer dans cette ville.

Le Dr Wesley Diza a été désigné coordinateur provincial de cette structure, Junior Bavela Mavela secrétaire exécutif provincial secondé par Jean-Pierre Mpiana dont le secrétariat technique se situe à Matadi. La représentation de la conférence des présidents au Kongo central sera présidée par Alexis Kumbu secondé par Roger Mamoso.

Au cours de ces assises qui ont coïncidé avec le premier anniversaire de cette structure de la société civile, un diplôme d’honneur citoyen a été décerné à titre posthume à l’ancien Président de la République Joseph Kasa-Vubu ainsi qu’à plusieurs autres acteurs sociaux afin de les encourager leur engagement aux actions d’intérêt général et la lutte contre les antivaleurs.

Au nom des lauréats, Simon Floribert Mbatshi a remercié les organisateurs avant d’exhorter les membres de la COCOLUCO à poursuivre la lutte de Kasa-Vubu, celle de promouvoir les valeurs morales d’honnêteté et de bonne gouvernance. ACP/Kayu/ODM/Awa/NKV