Le père de Messi se refuse à toute déclaration avant sa réunion avec la direction de Barcelone

0
133

Kinshasa, 03 septembre 2020 (ACP).- Jorge Messi, père de Lionel, s’est refusé à toute déclaration à la presse à l’aéroport avant sa réunion avec le président du FC Barcelone, Josep Bartomeu, à son atterrissage à Barcelone mercredi matin, rapportent mercredi les médias internationaux.

Le père de Lionel Messi, qui s’était rendu à Londres pour rencontrer les dirigeants de Manchester City, doit avoir une réunion décisive avec Josep Bartomeu pour l’avenir de son fils.

Son arrivée à Barcelone était scrutée de très près mercredi, alors qu’il doit rencontrer Josep Bartomeu pour évoquer l’avenir de son fils, désireux de quitter le club catalan.

Certaines chaînes de télévision argentines ont même retransmis en direct l’avancée du vol jusqu’à son atterrissage à l’aéroport d’el Prat, indique RMC.

« Je ne sais rien les gars »

Attendu par une nuée de caméras, de photographes et de journalistes, Jorge Messi a refroidi les ardeurs de tout le monde.

«Je ne sais rien les gars», a-t-il lâché devant une assistance fournie qui en attendait plus.

Celle-ci n’a obtenu aucune parole supplémentaire de la part de celui qui est aussi l’agent du sextuple Ballon d’Or.

Jorge Messi a rendez-vous dans les heures qui suivaient avec le président Bartomeu pour discuter du départ de Leo.

Ce dernier a séché la reprise et souhaite quitter le club. Mais les parties s’opposent sur les conditions du départ.

Le clan Messi estime que le contrat de l’Argentin dispose d’une clause de résiliation unilatérale, toujours active en raison du report de la saison à la fin août en raison du coronavirus.

Le club, lui, assure que cette clause est périmée depuis le 10 juin.

Le Barça promet qu’il ne laissera pas partir sa star à moins de 700 millions d’euros, le montant de la clause figurant dans son contrat.

Les discussions entre les deux parties s’annoncent très animées. Et beaucoup plus fournies que les quelques mots lâchés par Messi Senior à son arrivée en terres catalanes.

La Liga prend fait et cause pour Barcelone

La Ligue espagnole de football (Liga) a pris fait et cause pour le FC Barcelone en publiant un communiqué dimanche par lequel elle donne raison aux Blaugrana concernant la clause de départ de l’Argentin. S’il veut partir libre, Lionel Messi devra lui-même payer sa clause libératoire d’un montant de 700 millions d’euros.

«En application de cette loi, la Liga ne procédera pas à la résiliation de la licence du joueur tant que celui-ci n’aura pas payé le montant de cette clause.» ACP/Kayu/ODM/Awa