Un message de compassion du Chef de l’Etat transmis aux parents des deux élèves tués à Masisi

0
415

 Goma, 03 septembre 2020(ACP).- Le vice-ministre de l’Enseignement primaire, secondaire et technique (EPST), Didier Budimbu a transmis, jeudi, à son arrivée à Rubaya, au Nord-Kivu, un message compassion du Chef de l’Etat, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, et Gouvernement de la République, aux parents des deux écoliers tués le dernier jour de la passation du Test national de fin d’études primaires (TENAFEP) au centre Ngoyi du groupement Nyamaboko 1, dans le territoire de Masisi.

« Cette tragédie a touché tout le pays, le Chef de l’Etat et le Gouvernement », a indiqué le vice-ministre de l’EPST, ajoutant que sa présence à Masisi constitue une preuve de la compassion à la douleur ressentie par les parents éplorés.

S’adressant aux candidats finalistes, aux familles ainsi qu’aux camarades des écoliers arrachés de l’affection humaine dans cet incident tragique, le vice-ministre Budimbu a recommandé le courage, assurant que tout est mis en œuvre pour mettre la main sur les auteurs de ce massacre.

Didier Budimbu a profité de l’occasion, pour distribuer des masques de protection et des gels hydro alcooliques dans le cadre de la lutte contre la COVID-19 en milieux scolaires.

Le ministre provincial de l’Administration du territoire au Nord-Kivu, Jean-Bosco Sebishimbo, qui l’a accompagné, a affirmé que des efforts sont déployés  pour mettre hors d’état de nuire les inciviques responsables de cette tuerie.

Le 27 août dernier, rappelle-t-on, deux écoliers avaient été tués dans le centre de passation du TENAFEP/Katanga, dans le village Kalendera du groupement de Nyamaboko 2, en territoire de Masisi. 306 candidats avaient ainsi raté l’examen à la suite de cet incident survenu trente minutes seulement après la distribution des cahiers d’items. ACP/GGK