États-Unis: la police abat un suspect du meurtre d’un militant pro-Trump à Portland

0
136

Kinshasa, 04 septembre 2020 (ACP).- La police a abattu Michael Forest Reinoehl, militant d’ultra-gauche  à Seattle, ville située  nord-ouest des États-Unis, au cours d’une tentative d’interpellation, ont rapporté vendredi les médias internationaux.

Les sources indiqué que l’infortuné était soupçonné d’être l’auteur du coup de feu qui avait tué samedi dernier à Portland un partisan de Donald Trump.

Selon la police, Michael Forest Reinoehl, 48 ans, a été abattu au cours de son interpellation alors qu’il sortait une arme. Ce militant qui disait « soutenir le groupe antifa sans y appartenir » était soupçonné d’avoir tué samedi 29 août à Portland, Aaron Danielson, un partisan de Donald Trump et membre du groupuscule d’extrême-droite Patriot Prayer, lors d’une confrontation avec les manifestants de Black Live Matters.

Une situation très tendue

Lors d’une interview diffusée dans la journée, l’activiste avait implicitement reconnu être l’auteur du coup de feu, et avait expliqué qu’il s’était senti menacé avant d’ajouter qu’il pensait n’avoir touché personne.

La mort de Michael Forest Reinohel risque d’enflammer une situation déjà tendue dans cette ville du nord-ouest des États-Unis.

Quelques minutes avant son décès jeudi soir, Donald Trump a tweeté pour réclamer l’arrestation de celui qui a tué son supporter samedi. « Tout le monde sait qui est ce voyou », a écrit le président avant d’ajouter « pas étonnant que Seattle soit un enfer ! ». ACP/Fng/nig