Kasaï-Oriental : réhabilitation en perspective  des centrales de la MIBA

0
305

Mbuji-Mayi, 04 septembre 2020 (ACP).- M. Emmanuel Ngoy Malangu, conseiller  du directeur général de la Société nationale d’électricité (SNEL) en RDC, conduit au Kasaï-Oriental une mission évaluative dans le but de réhabiliter des centrales hydroélectriques de la société Minière de Bakwanga (MIBA). selon la nouvelle apportée jeudi au A  l’issue d’une  entrevue jeudi  avec le gouverneur de province, Jean Maweja Muteba, M. Emmanuel Ngoy a  indiqué  que cette mission va dresser  un état de lieux  de trois centrales hydroélectriques existantes de la MIBA à savoir Lubilanji 1 et 2,  et Tshala 1.

Pour une bonne exécution des travaux, un contrat de partenariat va être signé entre la SNEL et la MIBA sur instruction du Chef de l’Etat, l’objectif étant de permettre à la REGIDESO et à la société nationale d’électricité d’améliorer la desserte en énergie électrique et en eau potable de la ville de Mbuji-Mayi.

Il a aussi précisé  que la SNEL a déjà engagé une société consultante en vue d’élaborer les documents techniques et d’établissement d’appel d’offre, devant déterminer le financement nécessaire pour le redémarrage des activités de la MIBA et  son alimentation en eau potable.

Une autre descente est prévue à la Société Anhui Congo d’investissement minier (SACIM) où une étude sera menée pour la construction de la ligne électrique reliant Tshibwe (en territoire de Miabi) ’à Mbujimayi dans le but d’augmenter la capacité énergétique de la ville.

Concernant le redimensionnement de sites de Lubilanji et Tshala pour la construction d’autres mini-centrales, Emmanuel Ngoy a fait savoir que c’est un projet  à long terme. A court et moyen terme par contre, l’urgence est de réveiller cette puissance dormante par la réhabilitation des vieilles machines dont le début des travaux est tributaire de cet état des lieux. ACP/Fng/nig