Kinshasa : la décentralisation au menue des échanges entre le ministre Tenge te Litho et les bourgmestres de la ville

0
363

Kinshasa, 04 septembre 2020 (ACP).- Le ministre provincial du Tourisme aménagement et décentralisation, Didier Tenge te Litho, a échangé, vendredi, avec les bourgmestres de la ville de Kinshasa autour des questions liées à la décentralisation et les compétences exclusives dévolues aux Entités territoriales décentralisées (ETD) que sont la commune, le secteur, la ville et la chefferie.

A cette occasion, il  leur a donné lecture des textes et lois créant et régissant ce secteur notamment l’art. 3 de la Constitution du 18 février 2006 stipulant que  « les provinces et les ETD sont dotées de la personnalité juridique et sont gérées par les organes locaux, d’une part et d’autre part, elles jouissent de la libre administration et de l’autonomie de gestion de leurs ressources économiques, humaines, financières et techniques ».

Il a affirmé que conformément aux textes légaux, la décentralisation dispose des attributions entre autres : la mise en œuvre des stratégies et mécanismes de la politique gouvernementale sur la décentralisation, du transfert des compétences et des responsabilités aux ETD, de la coordination et canalisation des appuis à la décentralisation réalisés avec les partenaires au développement et encadrement de la coopération décentralisée. Celle-ci s’occupe également de la politique de l’administration du territoire de la ville de Kinshasa, de la coordination des rapports entre les membres du gouvernement provincial et les activités chargées de la gestion des ETD.

De ce fait, le secteur de la décentralisation est le canal obligé à travers lequel le gouverneur de la ville de Kinshasa gère les ETD. Quant à la division urbaine, elle a pour attributions notamment de répercuter les décisions et instructions des instances supérieures au niveau provincial et local, assurer le suivi de la conformité des actes des ETD, celui de la mise en œuvre du découpage territorial et de collaborer avec la CENI provinciale dans la préparation et l’organisation des élections municipales, provinciale, urbaine et locales.

Le troisième point à l’ordre du jour a porté sur la commune en tant qu’ETD placée sous tutelle du ministère de la Décentralisation. A cet égard, a dit le ministre, un mécanisme pratique d’accompagnement et d’encadrement des communes pour leur véritable autonomie financière.  Il propose que tous les projets de développement en faveur de la population soient orientés et encadrés en vue d’atteindre leurs bénéficiaires.

Le ministre Tenge te Litho a demandé aux bourgmestres et leurs adjoints d’envisager le projet du budget prévisionnel 2020-2021 afin de définir les objectifs à atteindre. Ses interlocuteurs ont suggéré la mise en œuvre effective de la décentralisation à rendre publiques les lois y relatives. ACP/Fng/nig