Lomami : deux filles retrouvées en brousse près d’une semaine après leur kidnapping à Mwene Ditu

0
450

Mwene Ditu, 04 septembre 2020 (ACP).- Deux filles âgées d’environ 18 ans,  kidnappées depuis près d’une semaine par des personnes mieux identifiées, ont réussi à s’échapper des mains de leurs bourreaux et retrouvées en brousse à Tshinsalabua, localité située au village Kabuela à plus ou moins PK 18 de la ville ferroviaire de Mwene Ditu,  territoire de Luilu, province de Lomami.

Selon le commissaire principal de la police, Jacques Kabuta, commandant du sous-commissariat sur place, les deux rescapées se trouvaient dans un état de grande faiblesse causé par les effets de certaines pratiques magiques d’envoûtement et d’autres abus qu’elles auraient subies de la part des bourreaux.  Ces derniers, dont l’un est déjà aux arrêts, passaient pour des anciens prétendants au mariage dont la demande a été rejetée par  ces jeunes filles, selon les dépositions faites par les concernées.

Le commissaire principal a déclaré qu’une enquête a été ouverte par la Police nationale congolaise pour retrouver le 2ème kidnappeur en cavale  afin de  répondre de leur acte  devant les instances judiciaires.

La police signale que le phénomène kidnapping est devenu récurent dans la ville de Mwene Ditu. Un dernier cas a été enregistré en début de semaine au quartier Kasanza, dans la commune de Musadi non loin de l’église CEC Emmanuel où M. François Muteba, assistant à l’Institut supérieur des sciences médicales (ISSM), a été enlevé par des inconnus après avoir reçu une injection des substances enivrantes.

Il a été ainsi dépouillé de ses biens pendant qu’il était en état d’inconscience. La population est appelée à doubler de vigilance pour dénoncer ces malfrats qui sèment la désolation et la terreur. ACP/Fng/nig