Des députés provinciaux du Kasai se préoccupent  de la situation des policiers dans leur contrée

0
867

 Kinshasa, 06 sept. 2020 (ACP).-Un groupe des députés provinciaux du Kasaï a échangé vendredi, avec Philémon Mushid Yav, commissaire divisionnaire adjoint de la police en charge de l’administration accompagné des responsables des ressources humaines de la police, de la logistique et celui de la sécurité publique,  sur la situation préoccupante  des policiers dans cette partie du pays.

Selon le porte-parole du groupe, le député provincial Diallo Meba Kalumba, cet échange a porté sur les conditions difficiles dans lesquelles les policiers travaillent et vivent dans la province du Kasaï.

« Nous avons présenté en long et en large les difficultés que traverse le commissariat provincial de la police du Kasaï et les policiers dont l’état-major est basé à Tshikapa », a-t-il dit.

Il a énuméré quelques difficultés auxquelles sont confrontés les policiers au Kasaï et à travers certains territoires,  notamment l’impaiement de nouvelles unités de la police, le faible effectif des policiers qui n’arrivent pas à couvrir toute l’étendue de la province, le manque des moyens de locomotion, l’insuffisance des sessions de recyclage des policiers, l’absence des policiers de proximité, le faible effectif des policiers aux frontières et le mauvais comportement des éléments de la police de circulation routière qui n’ont jamais appliqué la courtoisie routière.

Le député Meba a révélé que les responsables de la police se sont montrés chacun préoccupés par le tableau sombre de la situation qui leur a été présentée:« Chaque responsable nous a donné des explications selon son domaine et le commissaire divisionnaire adjoint Philémon Mushid a promis de tout transmettre à la hiérarchie pour des solutions idoines ».

La démarche des députés provinciaux vise l’accompagnement des efforts du gouvernement provincial, le but étant d’avoir de bons résultats  pour  le développement  de leur province, a-t-il conclu. ACP/CL/Fmb