Kim Jong-un annonce l’envoi de 12 000 personnes pour faire face aux dégâts du typhon Maysak

0
625

Kinshasa, 06 septembre 2020 (ACP).- Le président nord coréen Kim Jong-un, qui s’est rendu 5 septembre à Hamgyong du sud,  samedi , a ordonné  d’y envoyer  12000  personnes pour faire face aux  dégâts que vont causer le typhon maysak attendu mardi 8 septembre sur la péninsule coréenne, ont annoncé dimanche les médias internationaux, citant l’agence officielle KCNA.

Les catastrophes naturelles provoquent généralement davantage de dégâts en Corée du Nord qu’en Corée du Sud, en raison notamment de la fragilité des infrastructures nord-coréennes. Le pays est en outre très vulnérable au risque d’inondations du fait de la déforestation.

Plus d’un millier d’habitations ont été détruites par le typhon Maysak et de nombreux édifices publics ainsi que des terres agricoles ont été inondées dans les provinces du Hamgyong du Nord et du Sud, selon KCNA.

Dans une lettre ouverte manuscrite de deux pages adressée aux membres du Parti du travail au pouvoir, le dirigeant nord-coréen a annoncé qu’environ 12 000 d’entre eux, basés à Pyongyang, seraient envoyés dans ces deux provinces sinistrées.

Ils auront pour mission de participer aux opérations visant à aider les zones touchées à se remettre des dégâts. Il a fixé le 10 octobre comme date butoir, jour du 75ème anniversaire de la fondation du Parti. «Nous ne pouvons pas laisser les habitants des provinces Sud et Nord du Hamgyong, qui viennent de subir de nouveaux dégâts, fêter ce jour anniversaire sans toit», a écrit Kim Jong-un. Une situation «urgente», nécessitant d’être «gérée sans attendre un seul instant», selon ses mots. ACP/CL/Fmb