Début effectif de la session ordinaire des épreuves de l’Examen d’État 2019-2020 à Kinshasa

0
983

Kinshasa, 07 septembre 2020 (ACP).- Les élèves finalistes du cycle secondaire ont débuté lundi les épreuves de la session ordinaire de l’Examen d’Etat, édition 2019-2020, sur toute l’étendue de la ville province de Kinshasa, a constaté l’ACP, dans une ronde dans quelques centres de passation, dans la capitale.

Aux différents centres de passation de cette épreuve, l’on  a aperçu de nombreux élèves finalistes  répondre à ce rendez-vous, munis  chacun  de cache-nez et des gels hydro alcooliques, ainsi que des kits de lavage des mains aménagés à l’entrée de chaque local.

Tel qu’à l’Institut de la Gombe (ITI Gombe), qui accueille près de 400 élèves issus de trois établissements scolaires, le superviseur du centre ayant affirmé que toutes les dispositions ont été prises pour que cette session d’examen  se déroule dans le strict  respect des mesures barrières contre la COVID-19, notamment le prélèvement obligatoire de la température aux participants repartis au nombre de 25 par local et un seul par banc.

Dans la commune de Ngiri-Ngiri, les finalistes du secondaire se sont réjouis de la première journée de la session ordinaire qui ont porté sur la culture générale, espérant également que le reste des jours d’examen  consacré aux cours de langues et d’options seront aussi abordables.

Pour sa part,  Bénédicte Mpemba Matone du collège Ange Raphaël toujours dans la même commune a évoqué des irrégularités dues à un retard dans la remise des macarons, ce qui n’a pas facilité comme partout ailleurs, l’accès facile aux centres à beaucoup de finalistes.

Démarrage satisfaisant à la province éducationnelle de Mont- Amba

Les épreuves de l’EXETAT 2019-2020 ont également débuté dans les différents centres de passation, dans les  communes relevant de la province éducationnelle du Mont Amba,  a indiqué M. Pierre Ippas Masey Kitaka, inspecteur principal provincial adjoint du secondaire de cette  entité.

Il a affirmé que les centres de cette partie de la capitale fournissent les efforts nécessaires pour garantir un déroulement heureux des épreuves, de prévenir surtout la propagation de la COVID-19, soulignant que son administration suit à la lettre le respect des mesures barrières telles qu’ édictées par le ministère de la Santé et de l’EPST. ACP/KAPINGA/LUNZAMBA