Kongo central :   plaidoyer pour  la culture  de la moralité publique à Mbanza-Ngungu

0
70

Mbanza-Ngungu, 07 sept. 2020 (ACP).-  L’union des coopératives maraîchères et agricoles des Cataractes (UCOMACAT) a appelle dimanche  la population  à promouvoir la culture de la moralité publique, au cours d’une tribune d’expression populaire organisée à Mbanza-Ngungu, chef-lieu du territoire du même nom dans le cadre de la campagne d’éducation civique à la démocratie et le développement de cette entité.

Pour le point focal de cette Asbl, Victor Nzuzi Mbembe, ces assises avaient pour objectif d’appeler les citoyens congolais à ne plus  banaliser les antivaleurs notamment l’immoralité devenue mode vie dans la société congolaise. « Les choses peuvent changer s’il y a la pression populaire notamment sur les décideurs », a-t-il estimé.

La chargée de programme de la fondation Hanns Seidel, Mme Fifi Falasi a justifié sa présence à Mbanza-Ngungu pour faire le suivi des activités de leur partenaire mais également participer aux échanges qui se font lors du déroulement de ces tribunes.

Au cours de cette rencontre plusieurs sous-thèmes ont été développés notamment « Quelques expériences des engagements citoyens dans la lutte pour la mortalité publique par le point focal de cette ASBL », Victor Nzuzi Mbembe, « Justice, droit et érosion de la moralité publique en RDC par le président du tribunal de paix de Mbanza-Ngungu », Benjamin Bafuana Bufuene, « Moralité publique et droit des affaires par Me. Peter Mujanay »  et  « la femme congolaise au cœur de la moralité publique » par Mme Esther Lutonadio.

La fondation Hanns Seidel a appuyé financièrement l’organisation cette tribune d’expression populaire.

ACP/Fng/ODM/May/NKV/MNI