Le rôle du commissaire de match avant, pendant et après la rencontre

0
1210

Kinshasa, 07 Septembre 2020 (ACP).-  Le commissaire de match a un rôle prépondérant avant, pendant et après la rencontre pour le bon déroulement de celle-ci, a indiqué dimanche l’instructeur émérite de la Fédération internationale de football association (FIFA) et de la Confédération africaine de football (CAF), Remy Dawili Nabina, au cours d’une séance du séminaire des candidats commissaire de match indépendants organisé dans la commune de Kasa Vubu, à Kinshasa.

Pour l’ancien arbitre international Dawuli : « Un bon commissaire de match doit connaitre le sommet du football pour mieux évaluer la rencontre qu’il doit superviser. Avant le match, il prendra de bonnes dispositions préparatoires pour connaître les noms des officiels de match, s’ils sont qualifiés pour diriger cette rencontre. Il collaborera avec le gestionnaire du stade pour voir si les matériels mis en place sont conformes à cette rencontre. Le commissaire de match est  obligé d’arriver avant les autres officiels, pour inspecter les installations sportives et connaitre, si l’entité organisatrice avait informé les deux équipes pour cette rencontre et afin d’avoir les numéros téléphoniques de l’entité organisatrice et des services de sécurité en cas des incidents. »

Dawili a ajouté : « Pendant le match, le commissaire de match doit être prudent, avec son stylo et son papier pour mentionner toutes les actions techniques ou incidentielles, qui peuvent se produire au cours de la rencontre, afin de lui permettre de prodiguer des conseils pendant la pause, auprès des officiels de match et des dirigeants des équipes engagées dans la rencontre, d’une façon courtoise et sportive. Après la rencontre, le commissaire de match doit élaborer un rapport pour relater ce qu’a été le déroulement du match sans ambages en tenant compte du comportement des officiels de match, surtout si les arbitres ont appliqué les règlements conformément aux 17 lois de jeu. »

Il a conclu en disant que la cotation des arbitres dépendra du degré du match qu’ils ont dirigé.

ACP/