La fondation FDNT, parrain de la commémoration des 20 ans de carrière de Mamie Ilela à la RTNC

0
143

Kinshasa,  08 Septembre 2020 (ACP).- La fondation Denise Nyakeru Tshisekedi (FDNT) a parrainé, mardi à l’Institut facultaire des sciences de l’information et de la communication (IFASIC) à Kinshasa, la célébration des 50 ans d’âge et des 20 ans de carrière de Mamie Ilela Iyafa, journaliste à la Radiotélévision nationale congolaise (RTNC).

La Première dame Denise Nyakeru Tshisekedi, présidente de cette structure qui porte son mon, a participé personnellement à cette cérémonie en vue de congratuler Mamie Ilela Iyafa pour des loyaux services rendus à la nation à travers les medias.

Selon Mme Nyakeru Tshisekedi, son  parrainage a été motivé par deux concepts, à savoir l’éducation et l’autonomisation de la femme. D’où le but poursuivi par cette commémoration, celui de valoriser la femme congolaise, la professionnelle des medias en particulier, pour ses performances dans l’exercice de son métier.

La présidente de la FDNT a saisi cette opportunité pour interpeller les femmes, les étudiants et étudiantes de l’IFASIC sur la pertinence de leur participation active à l’émergence du pays.

Parlant des violences faites à la femme, Denise Nyakeru Tshisekedi a fait savoir que sa fondation se propose d’être «la voix de toutes celles qui pleurent en silence, non sans peine et douleur». La première dame a, à cet effet, invité  les femmes de s’approprier la lutte contre toutes formes de violences basées sur le genre dont elles seraient victimes.

La célébration de ce double anniversaire a été marquée par la visite de la Première dame des installations de l’IFASIC. Cet établissement public de l’Enseignement supérieur et universitaire, rappelle-t-on, forme des hommes et des femmes dans le domaine de l’information et de la communication.

Outre le parrainage, la Première dame Denise Nyakeru Tshisekedi a aussi remis un cadeau  symbolique Mamie Ilela Iyafa pour sa bonne et longue carrière qu’elle a souhaitée encore plus fructueuse.

De son coté, Mamie Ilela a encouragé les jeunes étudiantes à prendre au sérieux leurs études afin de contribuer à la transformation du pays par un travail de qualité, et à bannir les barrières sexistes.

Pour elle, sa carrière, à l’instar de celle d’autres journalistes renommées de la RDC, est un exemple éloquent de ce que la femme est capable de réaliser sans aucun complexe.

L’occasion était pour Mamie Ilela de présenter brièvement sa carrière à la RTNC, commencée comme stagiaire académique avant de devenir collaboratrice de ce media public. Elle sera enfin engagée à la presse officielle en tant que journaliste en langue nationale. Cependant, Mamie Ilela a fait son beau temps à la RTNC à travers l’émission musicale «Karibu Variété», rappelle-t-on. Cette cérémonie s’est déroulée en présence du ministre d’Etat, ministre de la Communication et médias, David Jolino Diwampovesa Makele. ACP/Fng/Zng/Fm/GGK