Lancement à Kinshasa de la formation des formatrices sur le leadership et la bonne gouvernance

0
270

Kinshasa,  08 septembre 2020(ACP).- Le sénateur Augustin Matata Ponyo à lancé mardi au centre catholique Nganda,  la formation des formatrices sur le leadership et la bonne gouvernance, au bénéfice des femmes leaders venues de toutes les provinces de la RDC.

Organisée par le consortium national des jeunes femmes leaders et la fondation Mapon,  cette formation de deux jours,  soit du 08 au 09 septembre, visant à impliquer la jeune femme leader au service de la croissance du développement du pays, s’est articulé sur deux modules dont le leadership et la gouvernance de qualité ainsi que l’administration publique et la gestion de la chose publique.

Exposant sur le leadership et la gouvernance de qualité, le sénateur Matata Ponyo a défini le leadership comme étant un processus d’influence qui maximise les efforts et la productivité des autres en vue de réaliser un rêve ou un objectif. Il a rappelé, dans cette optique, les caractéristiques d’un bon leader.

Selon lui,  le leadership ne se déclare pas mais se vit à travers le changement,  le progrès et la créativité.

«Un leader influence son environnement et le conduit vers des objectifs communs. Il se définit  ainsi par le résultat  et vise l’intérêt général», a-t-il dit.

L’ancien Premier ministre a en outre exhorté les participantes à  ne reculer devant aucun sacrifice pour assurer la réussite et le développement de la RDC, soulignant que la réduction de la pauvreté ne peut être que le produit d’un leadership fort et d’une bonne gouvernance.

Parlant de l’administration publique et la gestion de la chose publique, le Pr Pascal Isumbisho Mwepu,  ex-ministre de la Fonction publique, a affirmé qu’ « il n’y a pas d’Etat efficace sans administration efficace. Il n’y pas d’Etat de droit efficace  sans une administration publique efficace».

Il a établit le lien entre la gestion des affaires publiques et l’administration publique, indiquant que  la bonne administration publique est égale à la bonne gestion des affaires publiques.

Le Pr Pascal Isumbisho a toutefois signifié que l’administration publique est au cœur du fonctionnement de l’État, tout en rappelant sa vision de faire de l’administration publique un instrument au service de la croissance et du développement du pays. ACP/Awa