Le ministre de l’Environnement consterné par l’abattage d’un Okapi à Lomela au Sankuru

0
335

Kinshasa, 08 septembre 2020 (ACP).- Le ministre de l’Environnement et développement durable, Claude Nyamugabo Bazibuhe s’est dit consterné par l’abattage d’un Okapi à Lomela, dans la province du Sankuru, rapporte un communiqué de ce ministère.

Le ministre Nyamugabo a rappelé que cet animal est l’une des espèces protégées qui ne peuvent être ni vendues, blessées, tuées, mangées, détenues ou achetées sous peine d’être poursuivi par la justice congolaise.

Il a alors invité les instances judiciaires à se saisir du dossier pour faire subir aux auteurs et co-auteurs de ces actes ignobles, la rigueur de la loi.

“Le ministre Claude Nyamugabo tient à attirer l’opinion tant nationale qu’internationale que l’Okapi est une espèce intégralement protégée par les lois et règlements de la RDC. Il est interdit de le tuer, blesser, capturer, détenir, vendre, capturer ou acheter un spécimen quelconque d’Okapi. Il invite donc l’autorité judiciaire à se saisir du dossier pour faire subir la rigueur de la loi aux auteurs, co-auteurs et complices de ces actes ignobles”, écrit le communiqué.

Le ministre de l’environnement et développement durable a, par ailleurs, félicité la bravoure et l’esprit écologique de l’Administrateur du territoire de Lomela et ses services pour avoir saisi une partie d’une peau fraîche de cet Okapi.

Il a enfin appelé toute la population congolaise à prêter mains fortes à l’Institut congolais de conservation de la nature (ICCN) pour la protection des Okapis et de toutes les espèces menacées par le braconnage. ACP/Awa