Le faible engagement  de la  jeunesse dans l’assainissement du milieu public déploré dans la commune de Kinshasa

0
636

Kinshasa, 10 septembre 2020 (ACP).- Le coordonnateur de la Fondation Probité, François Osodu a déploré jeudi, lors d’un entretien avec l’ACP, le faible engagement de la jeunesse de la commune de Kinshasa dans les initiatives  locales  se rapportant à l’assainissement du lieu public, dans cette municipalité.

«Nous déplorons seulement le moindre engagement pourtant crucial de la jeunesse de notre commune dans les travaux d’assainissement du milieu. C’est pourquoi nous les appelons par les médias à s’engager pour qu’ensemble nous puissions accompagner le gouverneur de la ville de Kinshasa dans la réalisation de sa vision de rendre Kinshasa plus propre».

Il a particulièrement évoqué le programme de l’Hôtel de ville «Kinshasa Bopeto» qui évolue grâce aux efforts de l’exécutif provincial, en  soutenant que l’hygiène publique conditionne d’abord l’hygiène corporelle individuelle, qui doit être une culture, un état d’esprit chez chaque habitant, en même temps un moyen de développement.

Parlant de l’apport de son ONG dans le domaine de l’assainissement, François Osodu a confié que son ONG s’est engagée, malgré la limite des moyens, à accompagner la vision du gouverneur de la ville et plusieurs projets sont envisagés d’ici la fin de l’année, pour le  secteur précité.ACP/ZNG/Awa