Les candidats vaccins contre le coronavirus seraient moins efficaces chez les personnes obèses, selon une étude

0
95

Kinshasa, 10 septembre 2020 (ACP).- Les candidats vaccins contre le coronavirus seraient moins efficace chez les personnes obèses,  indique une étude américaine publiée mardi aux Etats unis dont une copie est parvenue jeudi à l’ACP.

Selon la source, les chercheurs américains qui ont menés cette étude se réfèrent aux vaccins contre la grippe qui ne fonctionnent pas assez bien chez cette catégorie des personnes dont l’indice de masse corporelle (IMC) est supérieur à 30.

L’étude révèle que les chercheurs devraient examiner en amont son efficacité sur toutes les catégories des personnes notamment les obèses. Elle note encore que les personnes  souffrant d’obésité et de la Covid-19 ne survivent presque pas elles sont deux fois plus susceptibles de se retrouver à l’hôpital et 74% de patients obèses sont admis aux soins intensifs.

Le Pr Barry Popkin, qui a dirigé cette étude révèle que, les risques d’être obèse et d’avoir la Covid-19 sont beaucoup plus élevés, le système immunitaire s’affaibli et  rend vulnérables à la forme sévère du Covid-19 les patients obèses. D’où une alimentation plus saine, avec moins de boissons sucrées   et surtout un régime approprié.

Il faut dire que l’obésité cause beaucoup des malades notamment  le diabète et l’hypertension artérielle, la nécessité de lutter contre cette maladie demeure de mise, note-on. ACP/ZNG/Awa