Une confusion de dépouille mortelle à la morgue de l’hôpital du cinquantenaire de Kisangani

0
322

Kisangani,  10 septembre 2020 (ACP).- Une confusion a été observée le week-end dernier à la morgue de l’hôpital du cinquantenaire de Kisangani, lors de la levée du corps d’un membre de famille d’une dame répondant au nom d’Esther Lutuka, a appris l’ACP.

Retournée au lieu de deuil, cette famille s’est retrouvée en face d’une dépouille d’une autre personne. Cette confusion a occasionné une vive tension à tel enseigne que la police est intervenue pour calmer la situation.

Cette situation n’est pas la première à se produire dans le chef-lieu de la Tshopo, signale-t-on, car en 2018, le corps de feu professeur Benoît Kuda, ancien coordonnateur du CSAC dans l’ex – province Orientale, était retiré de la morgue des cliniques universitaires de l’UNIKIS par une autre famille, et a été enterré pour être exhumé et enterré une seconde fois par sa propre famille.  ACP/ZNG/MNI/AWA