La SOMIDEZ œuvre pour la création d’une équipe  internationalisée avec des compétences clés

0
564

Deziwa (Kolwezi), 11 septembre 2020 (ACP).- Le groupe CNMC (China Non ferrous Metal Mining), pour normaliser l’internationalisation des entreprises à l’étranger, en matière de contrôle de la conformité et de la prévention des risques,  a lancé récemment les activités d’apprentissage, nommées « Apprentissage, Discussion, Exécution ». La SOMIDEZ, joint-venture de la GECAMINES et du groupe CNMC, en tant que coopération exemplaire dans le domaine minier, a lancé ces activités sur le thème de la prévention des risques et de l’exploitation conforme, avec une couverture à plusieurs niveaux et une mobilisation populaire.

A l’heure actuelle où le paysage mondial est en profonde restructuration, l’environnement international, accompagné de la mondialisation économique, devient de plus en plus complexe et sévère, avec des risques de plus en plus élevés. Des difficultés sont accrues pour la construction et la gestion des projets d’investissement à l’étranger, entrainant des défis encore plus importants pour les opérations de conformité des entreprises à l’étranger. Une formation sur le droit de la sous-traitance en  RDC a débuté le 25 juillet 2020 à la  SOMIDEZ.

Les 8 et 14 août 2020, la société a organisé un atelier d’apprentissage sur le code minier de la RDC. Luo xingeng, assistant du directeur général de China Non ferrous group, PCA de SOMIDEZ, et les membres de l’équipe dirigeante de la société ont tous participé à ces assises, afin de contribuer à la création d’une bonne atmosphère d’apprentissage. Pour la SOMIDEZ, une étude approfondie de la réglementation du pays d’accueil ne doit pas être faite à moitié, et encore moins hors de son contexte.

En même temps, la société minière a procédé à un examen approfondi de la mise en conformité au cours de l’année, en élaborant un plan annuel et en dressant une liste des tâches à accomplir dans le domaine de la mise en conformité. Les tâches figurant sur la liste seront mises en œuvre l’une après l’autre, afin de garantir le bon déroulement de la mise en conformité tout au long de l’année.

SOMIDEZ  exige que la majorité des cadres et des employés de la société établissent un concept de la coopération gagnant-gagnant, afin de renforcer la construction d’un système de gestion et de contrôle de la conformité au sein de l’entreprise, de maîtriser les lois et les règlements de la RDC, d’étudier complètement les processus commerciaux et  maintenir globalement de bonnes relations avec les actionnaires. L’objectif est de jeter une base solide et fiable à long terme pour le fonctionnement sain et stable de l’entreprise.

Pour rappel, le groupe China Non ferrous Metal Mining  (CNMC) et la Société générale des carrières et des mines (GECAMINES) ont  créé en juillet 2017 la Société des mines de Deziwa (SOMIDEZ).  Il s’agit donc d’un projet emblématique du groupe CNMC dans le cadre de l’exploitation de l’Afrique centrale et l’Afrique du Sud qui représente des perspectives prometteuses, bénéficiant de l’attention et du soutien des gouvernements congolais et chinois. Situé à environ 35 kilomètres à l’est de Kolwezi dans  la province de Lualaba au sud de la République démocratique du Congo,  la SODIMEZ  a des réserves estimées à 4.600.000 (quatre millions six cent mille)  tonnes de cuivre 420.000 (quatre cent vingt mille) tonnes de cobalt.

Selon le président du conseil d’administration du CNMC, M. Wang Tongzhou, la SODIMEZ représente un  investissement total de 880.000.000 (huit cent quatre-vingt millions) dollars américains sur la base de  la technologie hydro métallurgique à partir de la carrière à ciel ouvert. La société a une capacité installée de 80.000 tonnes de cuivre cathodique et de 8.000 tonnes de cobalt par an sur la base du traitement annuel de 4.500.000 tonnes de minerais. ACP/Fng/ODM/nig