Le gouverneur Ngobila préside une réunion sur la situation sécuritaire dans la ville-province de Kinshasa

0
154

Kinshasa, 11 Septembre 2020 (ACP).- Le gouverneur de la ville de Kinshasa, Gentiny Ngobila Mbaka, a présidé, jeudi, dans son cabinet de travail, dans la commune de Gombe, une réunion de sécurité axée principalement sur le phénomène de kidnapping des filles, des mamans et des jeunes hommes ainsi que sur l’insécurité croissante dans la ville de Kinshasa.

Selon le compte-rendu fait par le ministre provincial de l’Intérieur et sécurité, Sam Leka, les opérateurs téléphoniques et les procureurs ont pris part à cette réunion. Ce qui a permis au Général Sylvano Commissaire provincial de la police congolaise de la ville de Kinshasa, de proposer la mise en place d’un service « Call Center » et d’alerte police. 

A cet effet, le directeur général de la société « Airtel » a, au nom de ses collègues, promis de coopérer avec la police conformément aux procédures légales en vigueur.

M. Leka a également rapporté que le procureur de la Cour d’appel de Kinshasa/Matete a souhaité être désormais informé de toutes les opérations de transfert des prévenus pour le suivi, avant de s’engager à collaborer avec la Police nationale congolaise (PNC), pour l’élaboration des dossiers de justice fiables. 

« L’autorité urbaine a, à cet effet, proposé la mise en place d’une commission ad-hoc qui devra siéger en urgence sous la supervision des ministres provinciaux de l’Intérieur et de Transports avec la participation de la PNC et des autres experts de l’Autorité de régulation de télécommunication et Postes (ARTP) », a ajouté M. Leka, précisant que cette commission vise également à examiner les voies et moyens de mettre fin à ces phénomènes dans la capitale. ACP/Fng/ODM/nig