Une soixantaine de  jeunes formés sur le volontariat et les ODD

0
693

Kinshasa, 11 Septembre 2020 (ACP).- 60 (soixante) jeunes volontaires, œuvrant dans les organisations non gouvernementales affiliées au secrétariat national du volontariat (SNV), ont participé du 09 au 10 septembre  à Kinshasa, à une formation   axée sur « le volontariat et les objectifs du développement durable (ODD) ».

Au cours de cette formation dispensée par M. Fabien Hontang Mimbo, secrétaire national au secrétariat national du volontariat (SNV), une structure sous-tutelle du ministère du Plan, les participants ont renforcé leurs capacités en auto-prise en charge dans le domaine du développement économique, en vue de rencontrer les objectifs du développement durable (ODD) et  de lutter  contre la pauvreté, la faim  et  autres contraintes de la vie.

Pour M. Hontang, l’objectif de cette formation est d’éliminer la pauvreté sous  toutes ses formes partout dans le monde. « Il y a des initiatives privées à prendre  dans les domaines de l’agriculture, de la pêche et de l’élevage pour palier à cette situation », a-t-il signifié, tout en définissant la pauvreté comme étant  le manque total de besoins essentiels.

SNV, patrimoine des talents et d’expériences

 M. Hontang a  fait savoir, en outre,  que  le secrétariat national du volontariat (SNV) est  un patrimoine de talents et d’expériences qui s’emploie à gérer et à assurer un approvisionnement cohérent en capacités humaines dans les divers secteurs d’activités. « SNV accroit ce patrimoine tout en assurant sa pérennité, non seulement par la mise en œuvre de la transmission de savoir-faire, mais aussi par l’expérience acquise à la base » a-t-il dit.

Selon lui, les volontaires doivent s’accorder à la réalité actuelle, c’est-à-dire à l’application des ODD qui ont pour but, entre autres, d’éradiquer la pauvreté, de protéger la planète et de garantir la prospérité pour tous. Ces ODD, a-t-il indiqué,  sont regroupés en cinq (5) domaines appelés « 5 P », à savoir : le peuple, la prospérité, la planète, la paix et le partenariat.

Après cette formation, les bénéficiaires feront une descente auprès de leurs associations respectives  en vue  de sensibiliser  leurs bases sur les initiatives à prendre pour s’épanouir, sortir de la pauvreté et réduire la faim au niveau zéro, a-t- il poursuivi.

Faim zéro en RDC

La représentante du Fonds mondial pour l’alimentation (FAO) en RDC, Aristide Ongome Obama, a indiqué que son organisation travaille actuellement pour la faim zéro en RDC, et en perspective pour  éradiquer complètement la faim d’ici à 2030, dans le cadre de la concrétisation des ODD.

Cela, a-t-elle soutenu, n’est pas impossible dans la mesure où la RDC  peut, avec son potentiel du sol, nourrir plus de deux milliards de personnes dans le monde.

Cette formation s’inscrit dans le cadre d’une série initiée par le SNV depuis le mois de janvier dans le but de mobiliser, d’aider, de préparer et de former les volontaires pour que leur rôle dans la société soit efficace et reconnu. Cette série de formations se terminera à la fin du mois de décembre 2020, signale-t-on. ACP/Fng/ODM/nig