Kasaï-Oriental : garantir l’accès facile aux intrants, condition pour améliorer la production agricole

0
669

Mbujimayi, 12 septembre 2020 (ACP).- L’amélioration de la production agricole dans la province du Kasaï Oriental est conditionnée notamment par l’accès facile des planteurs aux intrants (semences améliorées), leur encadrement, la réhabilitation et l’entretien des routes de dessertes agricoles pour faciliter l’accès au bassin de production, le renforcement des capacités des encadreurs, selon les recommandations faites en forme de plaidoyer, par l’atelier d’analyse du contexte de cette partie de la RDC.

Au cours de ces assises de deux jours organisées dans la salle de réunions de l’INPP et dont la clôture est intervenue jeudi dernier, les participants parmi lesquels les experts du secteur rural, les délégués des associations paysannes et les partenaires techniques et financiers, ont eu à élaborer le plan stratégique d’intervention de la campagne agricole saison A, édition 2020-2021 devant produire une feuille de route qui permet de lutter contre la famine et réduire la pauvreté.

Le ministre provincial de l’agriculture et développement rural ai, Raphaël Kalala wambila a précisé que la politique agricole, à travers le plan stratégique élaboré, va permettre à diminuer l’importation des produits et autres denrées de base en l’occurrence le maïs et le manioc.

Il a mis en exergue le fait que la réalisation d’une production de qualité et abondante va permettre la sécurisation alimentaire de la population et l’épargne de devises à orienter vers d’autres fins. Le ministre a fait savoir, à cette occasion, que le gouvernement provincial s’engage à être présent dans la planification et dans la commercialisation de la production agricole.

ACP/Zng/CL/MPK