La Turquie appelle la Grèce à des pourparlers directs pour résoudre le conflit en Méditerranée orientale

0
480

Kinshasa, 12 septembre 2020 (ACP).- La Turquie a appelé, vendredi, la Grèce à des pourparlers directs et inconditionnels visant à résoudre le conflit en Méditerranée orientale, ont rapporté les médias internationaux reçus samedi à Kinshasa.

La Turquie appelle la Grèce à « abandonner ses revendications sur les frontières maritimes qui vont à l’encontre du droit international », a déclaré Hami Aksoy, porte-parole du ministère turc des Affaires étrangères, dans un communiqué écrit, indiquent les mêmes sources.

« Pour réduire les tensions, il est impératif que la Grèce retire ses bâtiments militaires déployés à proximité de notre navire de prospection sismique Oruc Reis, et qu’elle soutienne l’initiative de désescalade de l’OTAN », explique le communiqué.

Jeudi, sept pays méditerranéens ont exhorté la Turquie à résoudre ses conflits territoriaux avec la Grèce et Chypre par la négociation, mettant en garde contre de « nouvelles mesures restrictives » si la Turquie ne met pas fin à ses « activités unilatérales ».

« Nous réitérons notre soutien et notre solidarité avec Chypre et la Grèce face aux violations répétées de leur souveraineté et de leurs droits souverains, ainsi qu’aux actions de confrontation de la Turquie », ont déclaré les dirigeants de la France, de l’Italie, de Malte, du Portugal, de l’Espagne, de la Grèce et de Chypre, un groupe appelé MED7, dans un communiqué commun publié après leur réunion en France.

Les tensions entre la Turquie et la Grèce se sont exacerbées ces dernières semaines en raison des explorations énergétiques dans les eaux de la Méditerranée orientale. Le secrétaire général de l’OTAN a entamé des pourparlers visant à désamorcer le conflit entre Ankara et Athènes et les délégations militaires se sont rencontrées jeudi au siège de l’OTAN. ACP/Zng/CL/MPK