Lancement des opérations de l’unité spéciale de sécurisation de la  présidentielle 2020 en Guinée

0
226

Kinshasa, 13 Septembre 2020 (ACP).- Les opérations de l’Unité Spéciale de Sécurisation des Élections (USSEL) ont été lancées vendredi à Conakry, par le général Ibrahima Baldé, Haut Commandant de la Gendarmerie nationale et commandant de cette unité spéciale en prélude à l’organisation de l’élection présidentielle du 18 octobre prochain, a-t-on appris dimanche des médias étrangers.

Composée de plusieurs milliers d’agents appartenant à la gendarmerie nationale, à la police nationale et à la protection civile, cette unité sera chargée de veiller sur le processus électoral avant, pendant et après le scrutin présidentiel du 18 octobre.

A l’occasion du lancement des opérations, le général Ibrahima Baldé a rappelé que les agents de l’USSEL ont pour mission principale la sécurisation du processus électoral sur toute l’étendue du territoire national, jusqu’à la centralisation des votes et la proclamation des résultats.

Ces agents des trois composantes de la sécurité nationale guinéenne seront déployés sur le terrain en temps réel, afin de prendre toutes les dispositions pour empêcher des actes de vandalisme ou des troubles à l’ordre public, pouvant mettre en cause le vote des citoyens, a souligné le général Baldé. « Il faudrait que le transport des matériels électoraux soit entouré  de toutes les précautions sécuritaires jusqu’à destination. En outre, notre présence dans tous les lieux de démembrement de la Commission électorale nationale indépendante (CENI) pour les opérations de vote et ce, jusqu’à la proclamation des résultats », a instruit le général Baldé aux éléments de l’USSEL.

Pour sa part, le président de la CENI, Kabinet Cissé a interpellé les agents de l’unité spéciale à sécuriser le processus électoral, tout en respectant la législation nationale et internationale en termes de droit des citoyens « En sécurisant le processus électoral, vous ne pouvez pas vous permettre de toucher ou de violer les droits des citoyens guinéens, c’est un défi extrêmement important », a noté M. Cissé, avant d’ajouter que le second défi est celui de la dimension géographique de la mission des agents qui couvre tout le territoire national.

Aussi, l’ordre a été donné à tous ses interlocuteurs d’être  présents  dans tous les bureaux de vote pour éviter tout  débordement des électeurs. ACP/CL/Fmb