Le projet de loi de révision de la constitution adopté par le Parlement algérien

0
435

Kinshasa, 13 Septembre 2020 (ACP).- Les membres de l’Assemblée populaire nationale (APN, chambre basse du Parlement algérien) ont adopté  à la majorité des voix le projet de loi relatif à la révision de la constitution qui leur a été soumis par le Premier ministre Abdelaziz Djerad, ont écrit dimanche les agence de presse internationale de presse.

Selon ces sources, ce projet de loi a été adopté en conseil des ministres. Les axes retenus se résument principalement autour de la séparation des pouvoirs et l’équilibre des pouvoirs, l’alternance au Pouvoir, la moralisation de la vie politique et la transparence dans la gestion des deniers publics.

La révision de la constitution a été l’une des promesses électorales du président Abdelmadjid Tebboune. Après son élection, il a confié au juriste Ahmed Laraba la mission de constituer un comité d’experts, chargé de formuler des propositions et recommandations pour réviser la loi fondamentale. La date du 1 er novembre a été retenue pour le référendum populaire.

256 médecins congolais de Brazza formés à Cuba de retour au pays

Le Premier ministre a donné des garanties au sujet de l’insertion professionnelle des jeunes médecins de retour de Cuba,  ont annocé dimanche des médias étrangers.   A croire ces sources, le Premier ministre a donné des garanties au sujet de leur  professionnelle.

On rappelle à ce sujet que le gouvernement congolais a envoyé à partir de 2013 plusieurs centaines d’étudiants en formation en médecine à Cuba. Au moins 256 d’entre eux, représentant entre 10 et 15% des effectifs ont regagné le pays vendredi 11 septembre 2020 avec leurs diplômes. Ils ont été reçus par les autorités qui ont donné des garanties au sujet de leur insertion professionnelle.

Le Premier ministre a présenté ces nouveaux médecins comme «des perles», assurant que leur insertion ne saurait tarder. «Tout est fait pour que votre insertion, immersion dans le pays soit la plus régulière et optimale possible.»

A en croire le ministre de l’Enseignement supérieur, Bruno Jean-Richard Itoua, tous ces nouveaux médecins rentrés de Cuba bénéficieront de stage et seront tous intégrés à la fonction publique.

Cuba est le premier pays étranger qui accueille le plus grand nombre d’étudiants congolais en formation en médecine. D’autres ont pris la direction des pays comme la France et bien d’autres encore sont formés sur place au pays. ACP/CL/Fmb