Le secrétaire général à l’EPST satisfait de l’évolution du nombre des filles finalistes du secondaire à Matadi

0
312

Kinshasa, 13 Septembre 2020 (ACP).- Le secrétaire général au ministère de l’enseignement primaire, secondaire et technique(EPST), Jean–Marie Mangombe qui a représenté le ministre Willy Bakonga lors du déroulement  des épreuves de «l’Examen d’Etat» sur toute l’étendu de la province du Kongo Central s’est réjouit le Week-end au cours d’un entretien avec l’ACP  dans la commune de Gombe, de l’évolution démographique des filles finalistes au cours de l’édition 2020.

3.525 filles  des classes terminales ont affrontés les  épreuves de l’Examen d’Etat  sur un total de 6.661 candidats inscrits cette année dans la province éducationnelle du Kongo Central 1. Le responsable de l’administration centrale  a loué cette nouveauté, c’est-à-dire des filles  qui  tentent de se  mettre  au même diapason que leurs  collègues du sexe masculin.

Par ailleurs, le Gouverneur de la province du Kongo Central  s’est réjouit  qu’au niveau de la province éducationnelle  du Kongo Central 1, il  n’y a eu aucun cas  de COVID- 19 signalés dans les rangs des élèves, de ce fait, il a félicité les dirigeants de l’EPST/Matadi pour avoir veiller sur les  gestes barrières édictées contre  cette pandémie qui sont  la distanciation sociale, le lavage des mains  et surtout la prise  de température avant l’accès des élèves dans les salles d’examens. ACP/CL/Fmb