Plaidoyer pour pourvoir le PNRST des moyens conséquents en vue de doter la RDC de son propre satellite

0
315

Kinshasa, 13 septembre 2020 (ACP).- Le coordonnateur du Programme national de recherche spatiale et technologique (PNRST) et président de la société savante, morale et de l’élite en RDC,  Dr Blaise Wamba Yetshi a plaidé, le week-end,  pour mettre à la disposition du PNRST,  organe public,  des moyens conséquents en vue de doter rapidement  la RDC de son  propre satellite.

Le coordonnateur du PNRST qui s’entretenait avec l’ACP à l’occasion de l’annonce de la construction du tout premier satellite du Burkina Faso  baptisé «Burkina-Sat1», a également plaidé pour la vulgarisation des missions de ce service public qui se charge d’encadrer, de promouvoir, d’organiser et de coordonner toutes les activités relatives à la recherche spatiale et innovation technologique en RDC.

Dr. Wamba Yetshi a, à cet effet, salué le leadership du Président de la République, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo qui attache une importance capitale au numérique,  expliquant que le numérique pose déjà les jalons du satellite.

Selon lui, le PNRST accompagne,  à travers ses objectifs, la vision du Chef de l’Etat qui conduit la RDC vers la numérisation de tous les services publics en mettant ce pays au même diapason  de fonctionnement que les autres nations du monde.

D’après ce chercheur, si la RDC lance son propre satellite, il pourra répondre à plusieurs de ses besoins socio-économiques entre autres, renforcer le système de sécurité du pays,  ramener la paix surtout dans l’Est du pays mais également  mobiliser les moyens pour répondre aux besoins de toute la population en contrôlant les ressources naturelles de la RDC.  «Le lancement du satellite  »Made in DRC » permettra au pays de mobiliser au moins 23 milliards de dollars américains par an », a-t-il affirmé.

Le coordonnateur Wamba Yetshi qui  souhaite voir l’ensemble du peuple congolais accompagner ce projet pour atteindre les résultats escomptés a, par ailleurs, indiqué que le PNRST a déjà enregistré des avancées significatives et probantes en rapport avec ses objectifs dont le plus important est le lancement du premier satellite congolais.

On rappelle à ce sujet qu’un prototype expérimental du premier satellite de la RDC, fruit du génie congolais, avait été officiellement présenté à l’occasion de la commémoration du 55ème anniversaire de l’indépendance à Matadi dans le Kongo central.

Ce prototype expérimental qui avait été produit dans un environnement technologique local après des études de pré-faisabilité, de faisabilité et de dimensionnement avec des logiciels appropriés, avant la recherche et l’acquisition des composantes,  permettait déjà à l’époque de balayer, au point fixe,  un rayon de plus de 50 kilomètres et d’envoyer des images avec une résolution de 1,5 mètre.

Outre la conception, la production et la présentation de ce prototype expérimental, le coordonnateur du PNRST a relevé, parmi les autres avancées, les plaidoiries menées auprès de différents secteurs et ministères, avant de saluer l’implication des parlementaires qui, unanimement, plaident pour que le PNRST soit suffisamment outillé en vue de réaliser ses objectifs.

Il a en outre fait état des études et travaux qui se poursuivent pour trouver et obtenir des sites où seront implantées des stations sur toute l’étendue du territoire national, avant de chercher le lanceur de satellite et d’entamer le processus de mise sur orbite. ACP/CL/Fmb