18 corps tirés des décombres après un éboulement dans le carré minier d3 à Kamituga

0
110

Bukavu, 14 septembre 2020 (ACP).- 18 corps ont été tirés des décombres dimanche après l’éboulement survenu vendredi dans trois puits du carré minier D3 à Kamituga et qui a fait plus de 50 morts.

Selon le maire de la ville de Kamituga, Alexandre Bundia Mupila, l’extraction du premier corps a coïncidé avec l’arrivée d’une délégation mixte gouvernement provincial-assemblée provinciale du Sud-Kivu en provenance de Bukavu pour aller compatir avec la population du territoire de Mwenga en général et celle de Kamituga en particulier.

Le ministre de la santé au Sud-Kivu, Cosmos Kusimwa Bishisha, a dit que cette délégation est venue préparer l’arrivée à Kamituga du gouverneur de province, Théo Ngwabidje Kasi, qui compte assister à l’enterrement des corps des victimes avant d’ajouter que l’inhumation dépendra de l’état de chaque corps.

Pour le gouverneur du Sud-Kivu, ce qui est important pour le moment, c’est de faire sortir les corps des victimes qui ont été ensevelis. Théo Ngwzbidje Kasi a instruit une enquête pour éclaircir la situation et établir les responsabilités avant de prendre des mesures préventives afin de limiter la répétition de tels événements.

Le gouverneur Théo Ngwabidje Kasi a tenu une réunion samedi en sa résidence officielle à Nyofu dans la commune d’Ibanda avec les membres du Conseil provincial de sécurité et certains originaires du territoire de Mwenga pour cogiter sur une éventuelle assistance aux familles des victimes de cette catastrophe. ACP/Kayu/ODM/NKV