Cri d’alarme de l’orphelinat Sifa za Nyumbani

0
426

Bukavu, 14 septembre 2020 (ACP).- L’orphelinat « Sifa Za Nyumbani », traduisez « les valeurs de chez nous » par la voix de son initiateur Maurice Kakuja dit Anglebert, lance un cri d’alarme vu le danger que court cet orphelinat et ses cinquante orphelins.

Dans un entretien avec l’ACP ce lundi, Maurice Kakuja parle de cet orphelinat situé à Ciherano, dans la chefferie de Ngweshe, territoire de Walungu, comme en danger de disparition au désavantage de ses 35 orphelins et 15 orphelines.

Il fait savoir que l’orphelinat en question encadre des enfants dont l’âge varie entre 6 et 10 ans, mais un encadrement qui se fait à ciel ouvert à la merci de la pluie et du soleil.

Kakuja demande au gouvernement provincial de jeter un coup d’œil du côté de Ciherano et de dire un mot pour le salut de ces enfants, cadres et dirigeants de la RDC de demain. Cette même demande est faite aux hommes et femmes de bonne volonté.

Kakuja lui-même dit avoir créé ce centre après une tournée musicale dans l’entité où il a été frappé par l’état d’extrême pauvreté que traversent ces enfants privés de tout et pire encore, de leurs parents dans diverses circonstances.

Il dit remercier en passant l’organisation Focus Congo et le bienfaiteur Maître Aimedi Soda qui restent sensibles aux cris de détresse de ces enfants et invite les autres à suivre leur exemple. ACP/Kayu/ODM/NKV