Des œuvres littéraires passées en revue à l’atelier de lecture  «Qui es tu cher écrivain ?» à Limete

0
73

Kinshasa, 14 sept. 2020 (ACP).- Une série d’œuvres littéraires d’écrivains congolais liées notamment à l’actualité en RDC et dans le monde ont fait l’objet de réflexion lors d’un atelier de lecture dénommé  « Qui es tu cher écrivain ? », organisé, dimanche, par le  Collectif  Envie d’écrire et le  Centre d’études PACOM, dans la commune de Limete.

Différents intervenants, dont  des écrivains en majorité, ont exposé le résumé des  œuvres de leurs collègues écrivains, en formulant des recommandations utiles à l’amélioration du secteur du livre et au changement social.

L’écrivain Nick Elebe ayant présenté le résumé de l’ouvrage  « » (Une pièce de théâtre) de l’écrivain Tata N’longi Biatitudes, a décri les méandres d’une cité perdue qui peine à prendre de l’envol malgré ses multiples richesses, confrontées donc  à la pauvreté de son peuple, à la détresse de ses aînés et au désespoir de sa jeunesse.

Il a, pour ce faire, invité les Congolais, toutes catégories confondues à l’éveil de conscience pour le changement des mentalités, à la culture du patriotisme en vue de la reconstruction de la RDC et la recherche du bien être collectif.

De son côté, l’écrivain Tata N’Longi a  fait le résumé du recueil de poèmes «Pétales dorés» de Nick Elebe, en dénonçant comme l’auteur,  toutes formes de violence faites à la femme.

«Avec ses mots il peint les larmes de femmes violées, séquestrées, massacrées  à l’Est du pays», a-t-il déclaré, ajoutant que l’auteur encourage la bravoure de femmes combattantes qui se démènent pour dénoncer ces actes ignobles.

L’actualité de l’année 2019 en style poétique

L’écrivain Tshikaya de la Morandière qui a, quant à lui, exposé le résumé de l’ouvrage  « L’actualité dans la rime » de Pat Gourou, a loué les efforts de l’auteur qui présente tous les sujets d’actualité de l’année 2019 en style poétique.

Pour l’auteur, l’actualité est sa source intarissable d’inspiration, car il sculpte chaque fait qui passe avec son regard de passionné de la poésie et peint la société congolaise.

 A son tour, Pat Le Gourou a exposé sur le roman  «Korona Tyty» de Tshikaya de la Morandière ,  qui dévoile le quotidien congolais dans ses diverses faces. L’auteur décrit la vie des Congolais pendant le confinement, mettant en exergue les  personnages qui font face à la pandémie de Coronavirus.

Pour sa part, le président du Collectif Envie d’écrire, le poète  et slameur Lyricomane Ngobani, s’est dit satisfait de la réussite de cet atelier qui a connu la présence de plusieurs jeunes, amoureux de la littérature.

Il a, par ailleurs, remercié les écrivains exposants avant d’encourager ceux qui aspirent à ce métier à s’y mettre pour une bonne fin. ACP/Kayu/ODM /NKV