Les matches de la LINAFOOT Ligue 1 se joueront à huis clos au Stade des Martyrs, déclare Barthélémy Okito

0
115

Kinshasa, 14 sept. 2020 (ACP).- Les matches de la Ligue nationale de football (LINAFOOT) Ligue 1 2020-2021 se joueront à huis clos au stade des Martyrs de la Pentecôte, a déclaré le secrétaire général des  sports, Barthélémy Okito Oleka, dimanche dans une interview accordée à une émission sportive sur Top Congo.

Selon le secrétaire général aux sports et loisirs, Barthelemy Okito, la fermeture du stade des Martyrs  est consécutive à la fermeture de la grande marmite béante du boulevard Triomphal pour les raison des travaux de réhabilitation tels que recommandés au conseil des ministres sur instruction du Chef de l’Etat Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo.

Pour couper court aux soucis taraudent les esprits des membres du comité de gestion de la LINAFOOT et du public à la suite de ces travaux, Barthélémy Okito lève l’équivoque à ce sujet.

« La fermeture du Stade des Martyrs n’empêchera pas la LINAFOOT d’organiser et de programmer ses matches qui se joueront à huis clos. Les travaux sur l’aire de jeu n’est pas encore au programme. Pour l’instant, on s’attelle d’abord à la réhabilitation des vestiaires avant d’embrasser plus tard ceux ayant trait aux sièges. Comme les matches se joueront à huis clos, l’organisation des travaux ne poseront aucun problème quant au déroulement des matches« 

𝗥é𝗰𝘂𝗽é𝗿𝗮𝘁𝗶𝗼𝗻 𝗱𝗲𝘀 𝘁𝗿𝗼𝗶𝘀 𝘀𝘁𝗮𝗱𝗲𝘀 𝗺𝘂𝗻𝗶𝗰𝗶𝗽𝗮𝘂𝘅

Au cours de cette même émission, Barthélémy Okito a annoncé la récupération par le ministère des sports de tous les stades municipaux.

« Le ministère va récupérer les trois stades municipaux : Paul Bonga-Bonga de Barumbu, Jean Kembo Uba Kembo de Matete et Jean Santos Muntubile Ndiela de Ngaliema. Ainsi, on va s’arranger avec la Ligue de football de Kinshasa (LIFKIN), l’Entente provinciale de football de Kinshasa (EPFKIN) et surtout la jeunesse pour faire usage de ces espaces« , a-t-il tenu à préciser que les entrepreneurs qui ont construit ces édifices ne seront pas oubliés.

« Le gouvernement va payer toutes les dettes dues aux entrepreneurs. A ce sujet, le Bureau Central de coordination (BCECO) va transmettre les montants à payer pour chaque entrepreneur.

En exemple, les 700.000 dollars américains de SOTEM pour Barumbu et les 2.300 dollars américains pour Matete. Tout sera programmer au budget de 2021, car la construction des stades municipaux va continuer« , a martelé le secrétaire général aux sports et loisirs. ACP/Kayu/ODM/May/NKV