Le président Félix Tshisekedi assiste à la messe des suffrages pour le repos de l’âme de Mme Germaine Djembo

0
59

Kinshasa, 16 Septembre 2020 (ACP).- Le président  Félix-Antoine Tshisekedi (RDC), accompagné de ses homologues du Congo-Brazzaville, Denis Sassou Nguesso, et du Président honoraire du Bénin, Thomas Boni Yayi, ont participé à la messe des  suffrages dite en la cathédrale Notre Dame du Congo pour le repos de l’âme de Mme Germaine Djembo, la sœur cadette de la distinguée première dame du Président de la République du Congo décédée le 31 juillet dernier à Paris en France.

Dans son homélie, le Cardinal Fridolin Ambongo, assisté du Cardinal Emérite Laurent Monsengwo et de l’évêque auxiliaire de Kinshasa, Mgr Kisonga, a comparé  la vie de Maman Germaine Djembo à celle de la vénérable Tabitha Dorcas évoquée dans les Saintes écritures, une femme de foi dont les œuvres envers les pauvres resteront un témoignage indélébile.

Cette célébration eucharistique a été l’occasion pour l’archidiocèse de Kinshasa de rendre un hommage à une fervente chrétienne engagée à la paroisse Saint Sacrement du quartier Delvaux, au-delà de sa filiation présidentielle.

Dans son oraison funèbre prononcée au nom de la famille, le Cardinal  Emérite  Laurent Monsengwo a remercié l’assistance pour toutes les marques de compassion.

Apres cette messe, le cortège funèbre s’est ébranlée sur le boulevard Lumumba jusqu’à la nécropole « entre Terre et ciel » dans la commune de N’sele où l’illustre disparue a été inhumée  dans le  strict respect de l’intimité familiale et de gestes barrières contre la propagation de la Covid-19.

Les premières dames de la RDC, du Cogo-Brazzaville, du Benin  et Mme Olive Lembe, épouse du sénateur à vie Joseph Kabila, ainsi que plusieurs officiels de Brazzaville, de Kinshasa et les membres de famille de l’illustre disparue ont assisté à cette messe.

 Levée du corps de la morgue de l’Hôpital du Cinquantenaire

  La levée de la dépouille de Mme Germaine Djembo a eu lieu à la morgue de l’Hôpital du Cinquantenaire à Kinshasa dans la plus grande intimité familiale.

Seuls des proches parents de la famille ont accompagné  le cercueil dans une procession jusqu’à la sortie de ce centre hospitalier avant d’être escorté par la Police nationale congolaise. L’escorte funèbre a traversé la commune de Bandalungwa et les quartiers Ma Campagne et Delvaux pour la résidence privée de Binza Pigeon pour un recueillement  familial. ACP/Kayu/ODM/KJI/GGK