L’ONG «Cœur d’une mère» plaide l’éradication du phénomène enfants de la rue à Kinshasa

0
115

Kinshasa, 16 Septembre 2020 (ACP).- La présidente de l’ONG «Cœur d’une mère», Glodie Bolebe, a plaidé, mardi, auprès de l’exécutif provincial de Kinshasa pour qu’il renforce les mesures d’éradication du phénomène enfants de la rue, qui contribue de façon grandissante à  l’insécurité dans la capitale.

Mme Glodie Bolebe, qui l’ a fait savoir, au cours d’un entretien avec l’ACP, a précisé que la situation des enfants  de la rue  constitue un problème d’intérêt national et que cette couche sociale est incontestablement l’avenir de la nation. D’où la nécessité pour l’exécutif provincial d’éradiquer ce phénomène dans le cadre des actions d’amélioration des conditions socio-économiques de la jeunesse.

Pour elle, La situation des enfants relève du sous-développement, qui malheureusement, s’il n’est pas bien traité peut aggraver les situations de progrès effectifs en hypothéquant l’évolution entière de la société.

En outre, ces enfants qui ne bénéficient pas des conseils et de la protection de leur famille  immédiate sont souvent plus vulnérables et ils courent un grand risque de devenir les victimes de violence, de l’exploration, de la traite, de la discrimination ou d’autres formes de mauvais traitements, a-t- elle fait savoir, avant de réitérer son appel à l’exécutif provincial pour l’augmentation des stratégies de sécurisation de ces enfants.

Créée en 2019, L’ONG «Cœur d’une mère», œuvre pour la protection des personnes vulnérables, la scolarité et l’encadrement des orphelins. ACP/Zng/Fmb/GGK