Plus de deux millions des Centrafricains dans la crise alimentaire

0
71

Kinshasa, 15 Septembre  2020 (ACP).- Plus de deux millions trois cent mille personnes, soit environ la moitié de la population de la République Centrafricaine vivent dans un état d’insécurité alimentaire aigue, affirment des médias étrangers capté mardi à Kinshasa.

A croire ces sources, les déplacements de populations et les épisodes de violence seraient à la base de cette situation qui empêche une production vivrière normale.

Bie que propriétaires de potagers, nombreux sont des centrafricains  qui se plaignent des maigres récoltes  de fruits et légumes qui ne permettent plus  ne fut qu’une subsistance substantielle.

«Avant nous avions suffisamment à manger, jusqu’à trois repas par jour, mais actuellement c’est très difficile. Avec un peu de chance nous mangeons une fois par jour, parfois rien du tout, et les enfants vont au lit sans manger.

Sur le marché tout est cher, même gagner de l’argent est très difficile», soutiennent-ils.

Au marché, la pénurie de denrées alimentaires est présente visible,  même la farine de manioc, la plus consommée, et dont le prix est pourtant accessible se fait rare. La crise économique et sociale engendrée par le coronavirus ne permet plus à la population d’aller s’approvisionner dans les champs. ACP/Awa